Le martyre de l'Imam Hussain

  • View
    220

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Le martyre de l'Imam Hussain

  • 49 anne - No. 12 - Decembre 2010me

    49 anne - No. 12 - Decembre 2010me

    49 anne - No. 12 - Decembre 2010me

    49 anne - No. 12 - Decembre 2010me

    Le martyre de l'Imam Hussainra

    Satan : C'est qui ? C'est Quoi ?

    Dmystifier la "charia"

    Perscution et prires

    Invitation l'Ahmadiyya -le tmoignage duSaint Prophte Muhammad

    (saw)

    ... et Nous envoyons de leau pure des nuages,

    Afin que par ce moyen Nous donnions la vie

    une terre morte, et afin que Nous en donnions

    boire ce que Nous avons cr ...

    Ch 25 v 49:50

  • Le Message 2010

  • Satan : C'est qui ? C'est Quoi ?

    par Hadhrat Mirza Tahir Ahmad ,Khalifatul Masih IV, quatrime calife

    (ru)

    Sermon du 10 dcembre 2010 par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

    Le martyre del'Imam Hussain et son statut

    Sommai r e

    31

    16

    LAhmadiyyaen Italie

    12

    34

    Satan:

    Cest qui ? Cest Quoi ?

    Perscution et prires

    Dmystifier la charia

    06par Hazrat Khalifatul Massih V

    Dmystifier la "charia"

    Par Rehmatullah Nasim, vice-prsident de la

    Communaut Musulmane Ahmadiyya des Etats-Unis,

    et Mahmood Khan Amjad, Directeur national des affaires publiques

    pour la communaut musulmane Ahmadiyya des USA.

    (Adapt d'un article publi dans le Washington Post, le 7 Octobre, 2010.)

    Le martyre deLImam Hussain

    et son statut

    Sermon du 3 dcembre 2010 par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

    ... All

    h nous suffit, Il est leMeilleur Protecteur.

    (Le Saint Coran, chapitre 3, verset 174)

    Perscution et prires

    Invitation lAhmadiyya -le tmoignage du

    Saint Prophte Muhammad(saw)

  • EDITORIAL

    Le 'LOTO' est dj entr dans le quotidien des mauriciens. On lui consacreune mission hebdomadaire la tlvision lors du tirage de numrosgagnants. Il y a maintenant une campagne agressive vantant les mrites d'unautre jeu du hasard encore plus accessible : le Millionnaire . Il s'agit d'unecarte gratter. On lui consacre lui aussi, une mission hebdomadaire latlvision un moment o toutes les familles mauriciennes sont devant leurspetits crans. La diffrence est qu'avec le Millionnaire il y a toujours des'heureux gagnants'. Ils deviennent les hros de l'mission de mme que lesrevendeurs.

    Alors que les organisateurs s'efforcent de nous convaincre d'innombrablesavantages du jeu du hasard, des voix se sont leves contre ce flau qui n'estrien d'autre quune machination satanique.

    Nous reproduisons ci-dessous un extrait dequi condamne sans rserve le jeu et qui se passe de tout

    commentaire :

    Et

    On ne mesure peut tre pas assez l'effet nfaste d'une telle mission sur lesenfants. Ces tentations sataniques sont nouvelles et on n'a pas fait encore destudes sur l'impact des jeux du hasard sur les enfants. Mais l o des tellestudes ont t effectues, comme en Belgique ou au Canada le problme estproccupant.

    Encyclopedia of Religions andEthics

    "La tendance vicieuse de jouer de l'argent n'a jamais t remise en question. C'estessentiellement antisocial ; elle brle les sympathies et cultive un gosme dur etrsulte en une dtrioration gnrale de caractre. C'est une habitudeintrinsquement sauvage ... Son objectif est de promouvoir habilement laconvoitise mais d'une faon dguise. C'est une tentative d'obtenir la propritsans en payer le prix. C'est une violation de la loi de l'quivalence. C'est un genrede vol par accord mutuel tout comme le 'duel d'honneur' est un meurtre paraccord mutuel.

    Il engendre la convoitise, il mne l'oisivet. C'est faire appel la chance. fairela chance l'arbitre de conduite c'est subvertir l'ordre moral et la stabilit de la vie.Il concentre l'attention que sur l'enrichissement et ainsi met en retrait les objectifsplus dignes de la vie)'

    La pratique de jeux de hasard par les adolescents est loin d'tre marginale enBelgique. Une tude du Crioc mene l'anne dernire rvlait qu'un jeune sur

    01 Le MessageLe Message04 Le MessageLe Message

    Le jeu du hasard :

    bonheur ou impulsion satanique

  • cinq g de 13 ans et plus s'y adonne rgulirement, dpensant en moyenne 38euros par mois, souvent via l'achat de billets de loterie, le poker ou les paris surinternet. (belga)

    "Les jeunes sont trop souvent exposs aux jeux de hasard et au rve de devenirrapidement riche qui y est associ. Ceci n'est pourtant pas sans risque", insisteEtienne Marique, prsident de la commission des jeux de hasard.

    Le taux de prvalence du jeu problmatique chezles adolescents est considrablement plus lev que chez les adultes. L'intrtpour les jeux de hasard peut apparatre ds l'ge de 8 ans et devenir une habitudeavant mme qu'un adolescent n'entre l'cole secondaire. Les jeunesd'aujourd'hui constituent la premire gnration grandir dans une socitdans laquelle le jeu est lgal, publicis et ' la mode'

    Tout deux comportentun grand Pch en mme temps que certains avantages pour les hommes ; maisle Pch l'emporte sur l'avantage ...

    Il y a aussi une commission des jeux du hasard, en Belgique, qui a initi unevaste campagne de prvention sur les dangers de la dpendance aux jeux l'intention des jeunes de 14 18 ans travers un film (moyen-mtrage) quisera mis la disposition de toutes les coles et associations d'aide lajeunesse du pays.

    Au Canada, dans l'Ontario plus prcisment il y a un Programme desensibilisation aux jeux de hasard chez les Jeunes qui est un service gratuitoffrant des programmes de prvention ducatifs visant sensibiliser lesjeunes aux problmes de jeu, l'importance de choisir un mode de vie sain etactif et prendre des dcisions claires.

    Selon une source de laYMCA

    .

    C'est certes facile de passer un jugement mais y a-t-il un code de conduitequelconque qu'on pourrait prsenter pour contrecarrer les jeux de hasard ?Quelle est la position de l'Islam sur ce sujet de brulante actualit ? Dieu ditdans le Saint Coran :

    Ils t'interrogent sur le vin et le jeu du hasard. Dis-leur :

    (2 :220)

    C'est une caractristique de l'Islam. Il ne condamne jamais un malentirement mais admet librement et franchement le cot positif qui s'ytrouve, aussi infime soit-il. Islam interdit certaines choses non pas parcequ'on les considre dpourvus de tout bien, car il n'y a rien au monde qui soitcompltement mauvais, mais parce que le mal qu'ils engendrent l'emportesur le bien qui peut en dcouler. En interdisant les intoxicants et les jeux dehasard cause du grand mal qui en dcoule, Islam n'a pas manqu dereconnatre les peu d'avantages qu'ils possdent.

    Qu'Allah nous garde sous l'ombre de Sa Grace et de Sa Misricorde.

    Moussa Taujoo | 21 Dcembre 2010.

    EDITORIAL

    05 Le MessageLe Message

  • Le sermon du 10 dcembre 2010 de Sa Saintet le Calife avait pour thmele statut et le martyre de l'Imam Hussain (r.a). D'emble le Calife citaquelques vers d'un pome crit par Hadrat Mirza Bashir-Ud-Din MahmudAhmad en 1935 lorsque l'hostilit contre la communaut Ahmadiyya avaitatteint son comble :

    Les vers de ce pome voquent un vnement trs douloureux dansl'histoire de l'Islam. Certes la tristesse de tous les musulmans est grandequand on mentionne le martyre de l'Imam Hussain (r.a) Kerbala le 10 dumois de Muharram, mais seuls ceux qui sont perscuts pour leur foipeuvent saisir l'ampleur de cet pisode tragique. Les chiites, quant eux,manifestent leur peine leur manire qui est, selon nous, quelque peuexagre.

    Mais aujourd'hui hormis la Jama'at Ahmadiyya qui peut comprendre laporte relle des vnements de Kerbala ? D'o cette analogie faite par ledeuxime Calife de la Jama'at Ahmadiyya entre les adversaires de lacommunaut Ahmadiyya et Yazid, le perscuteur de l'Imam Hussain (r.a).

    "

    Ils vous font devenir Hussain, alors qu'eux-mmes sontYazid.

    Quel commerce facile ! Laissez donc les ennemis lancer leurs flches !

    06 Le MessageLe Message

    Sermon du 10 dcembre 2010 par Hadrat Mirza Masroor Ahmad

    Le martyre del'Imam Hussain et son statut

  • 07 Le MessageLe Message

    Yazid, qui se disait musulman, opprima ses coreligionnaires. L'vnementde Kerbala est la suite du martyre de Uthman (r.a), le troisime calife del'Islam. Ces tragdies furent le rsultat de la disparition de la Taqwa, de laprminence des avantages personnels, et de la prfrence du monde surla foi.

    Ceux qui commettent des atrocits dans le seul but d'avoir des avantagespersonnels seront certainement la cible de la colre de Dieu. Celui-ciexprime ainsi son mcontentement envers ceux qui tuent les croyants dessein :

    (Le Saint Coran, le chapitre 4, verset 94)

    Quant ceux qui subissent ces contraintes pour la cause de Dieu, le SaintCoran dclare :

    (Le Saint Coran, le chapitre 3, verset 170)

    plusieurs reprises le Saint Prophte Muhammad (s.a.w) exprima sonamour l'gard de ses deux petits-fils, Hassan (r.a) et Hussain (r.a). Il priaitainsi en leur faveur : Celuiqui prouvera de l'amour pour eux sera certainement rcipiendaire del'amour divin. Et ceux qui leur seront hostiles seront sans nul doute la ciblede la colre de Dieu.

    Les 10 premiers jours du mois de Muharram nous rappellent ce tristepisode de l'histoire de l'Islam au cours de laquelle des infmesassassinrent un bien-aim du Saint Prophte Muhammad (s.a.w). Celui-citait venu rtablir les valeurs humaines ; il nona mme des principes suivre au cours des guerres. Le Saint Coran nous recommande de fairepreuve d'quit mme face l'ennemi. Mais Kerbala, ces soi-disantmusulmans foulrent aux pieds tous les principes du Saint ProphteMuhammad (s.a.w). Au cours des batailles les Arabes avaient l'habitude demutiler les cadavres de leurs ennemis, une pratique interdite par le SaintProphte Muhammad (s.a.w). Mais les assassins de l'Imam Hussain (r.a)

    ' 7

    '

    Et quiconque tue un croyant dess