Les fondements de lintervention publique dans les économies de marché

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    105

  • Download
    1

Embed Size (px)

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> Les fondements de lintervention publique dans les conomies de march </li> <li> Page 2 </li> <li> Le fonctionnement idal dune conomie de march concurrentielle (1) l biens (indics par j ) n individus (mnages) (indics par i ) K firmes (indices by k ) La technologie de la firme k : un ensemble de production Y k l ferm, irrversible, convexe et satisfaisant la possibilit dinaction, limpossibilit de production gratuite et la monotonie. u Tous les biens sont privs (rivaux et excluables). u Ils sont galement dtenus de faon prive. i j 0: quantit du bien j initialement possde par i. </li> <li> Page 3 </li> <li> Le fonctionnement idal dune conomie de march concurrentielle. (2) 1 i k 0 : part de la firme k possde par i Chaque firme est entirement possde ( i i k = 1 pour toutes les firmes k ) X i l + : Ensemble de consommation du mnage i (convexe et ferm) i : prfrences du mnage i (rflexives, compltes, transitives, continues, localement non-saturables et convexes). </li> <li> Page 4 </li> <li> Le fonctionnement idal dune conomie de march concurrentielle (3) Une conomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K. Problme conomique: trouver une allocation des l biens entre les n individus. u Certaines allocations sont ralisables, dautres non. u A( ): lensemble de toutes les allocations de biens qui sont ralisables pour lconomie. </li> <li> Page 5 </li> <li> Le fonctionement idal dune conomie de march concurrentielle (4) u A( ) est dfinie comme suit: En mots, A() est lensemble des paniers de biens qui pourraient tre consomms tant donne les possibilits techniques de lconomie et les ressources initialement disponibles. </li> <li> Page 6 </li> <li> Une reprsentation graphique commode: la boite d Edgeworth Supposons que Y k = {0 l } pour tout k (pas de production) u est alors une conomie dchange. u A( ) peut dans ce cas tre dfinie par: si l = n =2, nous pouvons reprsenter les paniers qui vrifient cette ingalit faible lgalit sur le diagramme suivant : </li> <li> Page 7 </li> <li> La Bote dEdgeworth Individu 1 individu 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x 2 = 1 2 + 2 2 1 = 1 1 + 2 1 </li> <li> Page 8 </li> <li> La bote dEdgeworth Individu 1 individu 2 2 1 x </li> <li> Page 9 </li> <li> Efficacit au sens de Pareto u Certaines allocations de biens impliquent du gaspillage. u Certaines allocations de biens npuisent pas les possibilits existantes de gains mutuels (ce que lon appelle des situations win-win en language ordinaire) u Certaines allocations de biens ne sont pas efficaces au sens de Pareto </li> <li> Page 10 </li> <li> Efficacit au sens de Pareto Dfinition: une allocation x i j A( ) (pour i = 1,, n et j = 1,, l ) est efficace au sens de Pareto dans A( ) si, pour toute autre allocation z i j A( ), le fait davoir z h h x h pour un individu h doit impliquer que x g g z g soit vrai pour au moins un individu g. En mots, une allocation x i j A( ) (pour i = 1,, n et j = 1,, l ) est efficace au sens de Pareto dans A( ) sil est impossible de trouver dans A( ) une allocation que tout le monde prfre x i j et quau moins une personne prfre strictement x i j </li> <li> Page 11 </li> <li> Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y 2 1 z </li> <li> Page 12 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y z 2 1 z nest pas Pareto- efficace Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth </li> <li> Page 13 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y 2 1 Les allocations de cette zone sont unanimement prfres z z Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth </li> <li> Page 14 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y 2 1 Lallocation y est notamment unanimement prfres z z Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth </li> <li> Page 15 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y 2 1 Lallocation y est Pareto-efficace z Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth </li> <li> Page 16 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y 2 1 Lallocation x lest galement! z Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth </li> <li> Page 17 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 x12x12 x21x21 x y 2 1 tout comme les allocations sur la courbe bleue. z Efficacit au sens de Pareto dans la bote dEdgeworth </li> <li> Page 18 </li> <li> Efficacit au sens de Pareto u Une exigence normative minimale. u Une allocation inefficace des ressources nest pas satisfaisante. u Lefficacit au sens de Pareto nest en revanche pas suffisante. u Il y a plusieurs allocations efficaces au sens de Pareto, et certaines peuvent tre trs inquitables par ailleurs. u Comme la crit Amartya Sen une socit peut tre Pareto-efficace et parfaitement dgotante! </li> <li> Page 19 </li> <li> Equilibre gnral concurrentiel u Quarrive-t-il si tous les mnages et toutes les firmes prennent leurs dcisions de faon isoles et autonomes, en prenant comme donns les prix des biens quils consomment et/ou produisent ? u Etant donns les prix, chaque firme choisit une activit productive qui maximise son profit. Etant donns les prix, chaque mnage choisit un panier des l biens quil prfre tous les autres quil pourrait se procurer. u Les prix sont tels que ces choix sont mutuellement cohrents (offres et demandes de biens squilibrent simultanment sur tous les marchs). </li> <li> Page 20 </li> <li> Equilibre gnral concurrentiel u En voici une dfinition formelle. Un Equilibre Gnral Concurrentiel (EGC) pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K est une liste ( p *, x i *, y k * ) avec p * l +, x i * X i pour i =1,, n, y k * Y k pour k =1, K telle que: </li> <li> Page 21 </li> <li> Equilibre gnral concurrentiel u En voici une dfinition formelle. Un Equilibre Gnral Concurrentiel (EGC) pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K est une liste ( p *, x i *, y k * ) avec p * l +, x i * X i pour i =1,, n, y k * Y k pour k =1, K telle que: </li> <li> Page 22 </li> <li> Equilibre gnral concurrentiel u En voici une dfinition formelle. Un Equilibre Gnral Concurrentiel (EGC) pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K est une liste ( p *, x i *, y k * ) avec p * l +, x i * X i pour i =1,, n, y k * Y k pour k =1, K telle que: </li> <li> Page 23 </li> <li> Equilibre gnral concurrentiel Condition 1): Etant donns les prix, le mnage i choisit dans lensemble de budget que ces prix dfinissent (tant donns les droits de proprits initiaux sur les ressources et les technologies) son panier de biens favori. Condition 2): Etant donns les prix, la firme k choisit dans son ensemble de production lactivit productive qui maximise ses profits. u Condition 3) Les choix faits par les firmes et les mnages sont mutuellement cohrents (sur chaque march, la demande pour le bien nest jamais suprieure la quantit de bien disponible (rsultant de la production nette de ce bien et des quantits initalement disponibles). </li> <li> Page 24 </li> <li> EGC dans une bote dEdgeworth 1 2 1 2 1 1 2 1 2 2 </li> <li> Page 25 </li> <li> EGC dans une bote dEdgeworth 1 2 1 2 1 1 2 1 2 2 </li> <li> Page 26 </li> <li> EGC dans une bote dEdgeworth 1 2 x22x22 x11x11 1 2 1 1 2 1 2 2 -p*1/p*2-p*1/p*2 (p * 1 1 1 + p * 2 1 2 )/ p * 2 </li> <li> Page 27 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 1 2 1 1 2 1 2 2 -p*1/p*2-p*1/p*2 (p * 1 1 1 + p * 2 1 2 )/ p * 2 EGC dans une bote dEdgeworth </li> <li> Page 28 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 1 2 1 1 2 1 2 2 -p*1/p*2-p*1/p*2 (p * 1 1 1 + p * 2 1 2 )/ p * 2 x 2* 1 x 1* 1 EGC dans une bote dEdgeworth </li> <li> Page 29 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 1 2 1 1 2 1 2 2 -p*1/p*2-p*1/p*2 (p * 1 1 1 + p * 2 1 2 )/ p * 2 x 2* 1 x 1* 1 x 1* 2 x 2* 2 EGC dans une bote dEdgeworth </li> <li> Page 30 </li> <li> Existence dun EGC Une conomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K admettra au moins un ECG si: Pour toute firme k, lensemble de production Y k est ferm, irrversible, et convexe, et satisfait la possibilit de non- production, limpossibilit de production gratuite, et la monotonie. Pour tout mnage i, lensemble de consommation X i est ferm, born infrieurement et convexe, et si la prfrence i est rflexive, complte, transitive, continue, localement non- saturable et convexe. u Preuve: Debreu (1959; 5.7) </li> <li> Page 31 </li> <li> 1 er thorme du bien tre Si la liste ( p *, x i *, y k * ) est un ECG pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K, et si i est rflexive, complte, transitive, et localement non- saturable lors lallocation x i *, (pour i =1,, n ) est efficace au sens de Pareto dans A( ). Preuve: par contradiction, supposons que ( p *, x i *, y k * ) soit un ECG pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K, mais que lallocation x i *, ne soit pas efficace au sens de Pareto dans A( ). </li> <li> Page 32 </li> <li> 1 er thorme du bien tre Si la liste ( p *, x i *, y k * ) est un ECG pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K, alors lallocation x i *, (pour i =1,, n ) est efficace au sens de Pareto dans A( ). Preuve: par contradiction, supposons que ( p *, x i *, y k * ) soit un ECG pour lconomie = ( Y k, X i, i, i k, i j ), i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K, mais que lallocation x i *, ne soit pas efficace au sens de Pareto dans A( ). Il existe donc une allocation x i (pour i =1,, n ) dans A( ) telle que: </li> <li> Page 33 </li> <li> 1 er thorme du bien tre pour au moins un mnage h (1) Le fait que x i A () implique lexistence dactivits productives y k Y k (pour k =1, K ) telles que: (2) La condition (1) implique que, pour tout mnage i on ait: </li> <li> Page 34 </li> <li> 1 er thorme du bien tre et quen outre, pour un mnage h on ait: En additionnant les ingalits (3) sur tous les mnages (et en tenant compte de (4) pour au moins un mnage) nous obtenons: (3) (4) </li> <li> Page 35 </li> <li> 1 er thorme du bien tre car Par ailleurs, le fait que y k * maximise le profit de la firme k aux prix p *, implique que, pour toute firme k, on ait: (5) (6) </li> <li> Page 36 </li> <li> 1 er thorme du bien tre En substituant (6) dans (5), nous obtenons: qui est manifestement incompatible avec la satisfaction de lingalit (2) pour tout bien j. CQFD. </li> <li> Page 37 </li> <li> Signification de ce thorme u Sil existe une appropriation prive de tous les biens qui importent lpanouissement humain (mesur par les prfrences des individus) et de toutes les technologies connues pour transformer certains biens en dautres, alors le fonctionnement libre du march, pourvu quil soit concurrentiel, conduit une allocation efficace des ressources. </li> <li> Page 38 </li> <li> Ce thorme indique naturellement les limites du march u Certains biens importants ne peuvent pas tre appropris de faon prive (impossibilit dexclusion). u Certains marchs ne peuvent pas tre concurrentiels (car la taille efficace dune entreprise est suprieure celle de la demande). u Certains marchs (assurance notamment) ne voient pas le jour du fait dasymtrie dinformation (risque moral ou anti-slection) </li> <li> Page 39 </li> <li> Limites de ce thorme u Lefficacit nest pas tout! u Il existe beaucoup dallocations des ressources qui sont efficaces. u On peut tre efficace tout en tant injuste (cette apprciation requiert videmment une dfinition de la justice: c.f. prochain chapitre) u Le 2 e thorme du bien tre rpond (en partie) ces limitations. u Il nonce, en substance, que toute allocation efficace des ressources peut tre atteinte par le fonctionnement libre et concurrentiel des marchs pourvu quon procde, pralablement au fonctionnement de ces marchs, une redistribution forfaitaire du pouvoir dachat entre mnages. </li> <li> Page 40 </li> <li> 2 e thorme du bien tre Si = ( Y k, X i, i, i k, i j ), pour i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K est une conomie qui vrifie toutes les hypothses garantissant lexistence dun ECG et si lallocation lallocation ( x i *)i=1,,n est Pareto efficace dans A( ), alors il existe des impts forfaitaires (possiblement ngatifs) T i pour i =1,, n, satisfaisant T 1 ++ T n = 0, un vecteur de prix p * + l et une liste dactivits productives y k * Y k (pour k = 1, K ) tels que: </li> <li> Page 41 </li> <li> 2 e thorme du bien tre Si = ( Y k, X i, i, i k, i j ), pour i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K est une conomie qui vrifie toutes les hypothses garantissant lexistence dun ECG et si lallocation lallocation x i * est Pareto efficace dans A( ), alors il existe des impts forfaitaires (possiblement ngatifs) T i pour i =1,, n, satisfaisant T 1 ++ T n = 0, un vecteur de prix p * + l et une liste dactivits productives y k * Y k (pour k = 1, K ) tels que: </li> <li> Page 42 </li> <li> 2 e thorme du bien tre Si = ( Y k, X i, i, i k, i j ), pour i =1,, n, j =1,, l et k = 1, K est une conomie qui vrifie toutes les hypothses garantissant lexistence dun ECG et si lallocation lallocation x i * est Pareto efficace dans A( ), alors il existe des impts forfaitaires (possiblement ngatifs) T i pour i =1,, n, satisfaisant T 1 ++ T n = 0, un vecteur de prix p * + l et une liste dactivits productives y k * Y k (pour k = 1, K ) tels que: </li> <li> Page 43 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 1 2 1 1 2 1 2 2 -pe1/pe2-pe1/pe2 (p e 1 1 1 + p e 2 1 2 )/p e 2 2 e thorme du bien tre dans une bote dEdgeworth (p e 1 2 1 +p e 2 2 2 )/p e 1 x 1* 1 x 2* 1 -p*1/p*2-p*1/p*2 (p * 1 2 1 + p * 2 2 2 - T 2 )/p * 2 (p * 1 1 1 + p * 2 1 2 - T 1 )/p * 2 </li> <li> Page 44 </li> <li> Le 2 e thorme du bien tre repose sur beaucoup plus dhypothses que le premier u Par exemple, il nest pas vrai si les prfrences ne sont pas convexes. u Illustrons le graphiquement </li> <li> Page 45 </li> <li> 1 2 x22x22 x11x11 1 2 1 1 2 1 2 2 Le 2 e thorme du bien tre requiert la convexit des prfrences </li> <li> Page 46 </li> <li> Page 47 </li> <li> Illustration: Mesurer les ingalits de revenus u Dans une conomie de march, la richesse dun individu est un paramtre important (commande laccs tous les biens qui lui importent). u Comment comparer les distributions de richesse (revenu) ? </li> <li> Page 48 </li> <li> Example u Comparing 12 OECD countries (+ India) based on their distribution of disposable income and some public goods (based on Gravel, Moyes and Tarroux (Economica (2009)) u Sample of some 20 000 households in each country (1998-2002) u Disposable income: income available after all taxes and social security contributions have been paid and all transfers payment have been received u Incomes are made comparable across households by equivalence scale adjustment u Incomes are made comparable across countries by adjusting for purchasing power differences </li> <li> Page 49 </li> <li> Page 50 </li> <li> What are these data saying on justice ? u Except for the 10% poorest, americans in every income group have larger income than French, swedish and German. Does that mean that US is a better society than France, Sweden or Germany? u Americans in every income group have larger income than British, Australians, Italians, spanish and Indians. Does that mean that US is a better society than UK, Australia, Italy, S...</li></ul>

Recommended

View more >