of 7 /7
LIGNES DIRECTRICES UNIFIÉES SUR LE SUIVI DES PATIENTS INFECTÉS PAR LE VIH ET LA SURVEILLANCE DES CAS SELON UNE APPROCHE CENTRÉE SUR LA PERSONNE ANNEXE 2.3.6b RAPPORT SUR LA COHORTE SOUS THÉRAPIE ANTIRÉTROVIRALE (TARV) JUINE 2017

LIGNES DIRECTRICES UNIFIÉES SUR LE SUIVI DES PATIENTS ...et 12 mois sous TAR. Cohorte Juil. 2016 1 mois Août 2016 3 mois Oct. 2016 6 mois Janv. 2017 12 mois Janv. 2018 Cohorte Août

  • Author
    others

  • View
    4

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of LIGNES DIRECTRICES UNIFIÉES SUR LE SUIVI DES PATIENTS ...et 12 mois sous TAR. Cohorte Juil. 2016 1...

  • LIGNES DIRECTRICES UNIFIÉES

    SUR LE SUIVI DES PATIENTSINFECTÉS PAR LE VIH ETLA SURVEILLANCE DESCAS SELON UNE APPROCHECENTRÉE SUR LA PERSONNEANNEXE 2.3.6b RAPPORT SUR LA COHORTE SOUS THÉRAPIE ANTIRÉTROVIRALE (TARV)

    JUINE 2017

  • 1

    Ann

    exe

    2.3.

    6b R

    appo

    rt s

    ur la

    coh

    orte

    sou

    s th

    érap

    ie a

    ntir

    étro

    vira

    le (

    TARV

    )

    Po

    ur u

    ne c

    ohor

    te c

    omm

    ença

    nt le

    TA

    R pa

    r m

    ois/

    an :

    au

    dép

    art,

    puis

    rés

    ulta

    ts à

    6 m

    ois,

    12 m

    ois

    et 2

    4 m

    ois

    so

    us T

    AR

    Cohort Jul 16

    6 mos. Jan 17

    12 mos. Jul 18

    24 mos. Jul 19

    Cohort Aug 16

    6 mos. Feb 17

    12 mos. Aug 18

    24 mos. Aug 19

    Cohort Sep 16

    6 mos. Mar 17

    12 mos. Sep 18

    24 mos. Sep 19

    Cohort Oct 16

    6 mos. Apr 17

    12 mos. Oct 18

    24 mos. Oct 19

    Cohort Nov 16

    6 mos. May 17

    12 mos. Nov 18

    24 mos. Nov 19

    Cohort Dec 16

    6 mos. Jun 17

    12 mos. Dec 18

    24 mos. Dec 19

    GPl

    acés

    sou

    s TA

    R da

    ns c

    ette

    clin

    ique

    - co

    hort

    e de

    dép

    art

    TITr

    ansf

    erts

    ver

    s l’é

    tabl

    isse

    men

    t

    Ajo

    uter

    +x

    xx

    xx

    x

    TOTr

    ansf

    erts

    hor

    s de

    l’ét

    ablis

    sem

    ent

    S

    oust

    raire

    –x

    xx

    xx

    x

    CCo

    hort

    e ne

    tte

    actu

    elle

    HSo

    us le

    sch

    éma

    de p

    rem

    ière

    lign

    e

    ISo

    us le

    sch

    éma

    de d

    euxi

    ème

    ligne

    JSo

    us le

    sch

    éma

    de t

    rois

    ièm

    e lig

    ne

    KA

    rrêt

    LD

    écès

    MPe

    rdus

    de

    vue

    Po

    urce

    ntag

    e de

    la c

    ohor

    te e

    n vi

    e et

    sou

    s TA

    R

    [(H +

    I +

    J) /

    C *

    100]

    NRé

    sult

    ats

    du t

    est

    de la

    cha

    rge

    vira

    le (C

    V) r

    eçus

    Pour

    cent

    age

    de la

    coh

    orte

    en

    vie

    et s

    ous

    TARV

    don

    t le

    s ré

    sult

    ats

    de la

    CV

    ont

    été

    reçu

    s

    [N /

    (H +

    I +

    J) *

    100

    ]

    OCh

    arge

    vir

    ale

    supp

    rim

    ée

    Pour

    cent

    age

    de la

    coh

    orte

    en

    vie

    et s

    ous

    TARV

    don

    t la

    ch

    arge

    vir

    ale

    a ét

    é su

    ppri

    mée

    [O /

    (H +

    I +

    J) *

    100

    ]

    Pour

    cent

    age

    de p

    erso

    nnes

    don

    t le

    s ré

    sult

    ats

    de la

    cha

    rge

    ont

    été

    reçu

    s et

    don

    t la

    cha

    rge

    vira

    le a

    été

    sup

    prim

    ée

    [O /

    N *

    100

    ]

  • 2 Rapport sur la cohorte sous thérapie antirétrovirale (TARV)

    Instructions pour la compilation du rapport sur la cohorte sous TARV Sur une base mensuelle ou trimestrielle, les informations du registre de la TARV seront résumées sur le formulaire d’analyse de la cohorte sous TAR par l’équipe de l’établissement pour les cohortes ayant passé 6 ou 12 mois sous TAR, puis pour chaque année de TAR.

    Analyse de cohorte à long termeAu niveau de l’établissement, une analyse annuelle de la cohorte peut être appropriée. Cependant, une fois que les patients suivent un TAR depuis cinq ans ou plus, il peut s’avérer plus pratique de combiner des cohortes pour créer des groupes annuels de démarrage de TAR (cohorte sous TAR 2005, par exemple) et de suivre désormais leurs résultats annuellement (ou à chaque fin d’année) (tous les trois ans, tous les cinq ans) – il est possible d’entrer rétrospectivement les données des cinq premières années avant la combinaison.

    Fig. 1 Exemple d’analyse de cohorte à long terme

    Surveillance des femmes enceintes et allaitantesL’OMS recommande d’utiliser des cartes et des registres TAR pour les patients recevant un traitement antirétroviral dans des établissements de santé maternelle et infantile. Les femmes enceintes ou allaitantes ayant besoin d’un suivi plus fréquent, un formulaire spécial d’analyse de cohorte sous TAR peut être créé avec des colonnes correspondant à 0, 1, 3, 6 et 12 mois pour prendre en compte les indicateurs prioritaires MTCT.3 Maintien [des femmes enceintes] sous TARV, MTCT.5 Taux de couverture de la TARV pour les [mères des] nourrissons allaités et MTCT.17 Taux de maintien précoce dans ces établissements. Il est aussi possible de ventiler les informations par statut de grossesse ou d’allaitement à 0, 1, 3, 6 et 12 mois (décompte effectué à tout moment après C [cohorte nette actuelle]). Les lignes H à O et leurs calculs relatifs aux indicateurs clés devraient rester inchangés.

    Fig. 2 Exemple d’analyse de cohorte de femmes enceintes et allaitantes

    Pour la cohorte commençant le TAR par an : au départ, puis résultats à 12 mois, 24 mois, 48 mois, ou 60 mois sous TAR.

    Coho

    rte

    Janv

    .-déc

    . 20

    05

    12 m

    ois

    Déc.

    200

    6

    24 m

    ois

    Déc.

    200

    7

    48 m

    ois

    Déc.

    200

    8

    60 m

    ois

    Déc.

    200

    9

    Coho

    rte

    Janv

    .-déc

    . 20

    06

    12 m

    ois

    Déc.

    200

    7

    24 m

    ois

    Déc.

    200

    8

    48 m

    ois

    Déc.

    200

    9

    60 m

    ois

    Déc.

    201

    0

    Coho

    rte

    Janv

    .-déc

    . 20

    07

    12 m

    ois

    Déc.

    200

    8

    24 m

    ois

    Déc.

    200

    9

    48 m

    ois

    Déc.

    201

    0

    60 m

    ois

    Déc.

    201

    1

    Pour la cohorte commençant le TAR par mois/an : au départ, puis résultats à 1 mois, 3 mois, 6 mois, et 12 mois sous TAR.

    Coho

    rte

    Juil.

    201

    6

    1 m

    ois

    Aoû

    t 20

    16

    3 m

    ois

    Oct

    . 201

    6

    6 m

    ois

    Janv

    . 201

    7

    12 m

    ois

    Janv

    . 201

    8

    Coho

    rte

    Aoû

    t 20

    17

    1 m

    ois

    Sept

    . 17

    3 m

    ois

    Nov

    . 17

    6 m

    ois

    Févr

    . 201

    7

    12 m

    ois

    Févr

    . 201

    8

    C Cohorte nette actuelle

    P Femmes enceintes à présent

    B Femmes allaitantes à présent

  • Annexe 2.3.6b 3

    Les indicateurs ci-après sont suivis à 6 mois, à 12 mois, puis une fois par an :

    • En vie et sous TAR (ART.5 Maintien sous TAR ; ART.6 Résultats TAR à court terme, qui comprend les sous-ensembles ci-dessous) ;

    • Schéma de première ligne ;

    • Schéma de deuxième ligne ;

    • Schéma de troisième ligne ;

    • Décédé, perdu de vue (PDV), transféré hors de l’établissement, arrêt du TAR ;

    • Résultats du test de la charge virale reçus (VLS.2 Taux de couverture du test de la charge virale) ;

    Suppression de la charge virale (VLS.1 Suppression de la charge virale 12 mois après le début du TAR).

    Ces données relatives à la cohorte sont vérifiées et collectées lors d’une visite annuelle (ou plus fréquente) de l’équipe de gestion du district. Ces rapports sont ensuite rassemblés par le district ou envoyés au district.

    Comment comptabiliser les informations figurant sur le rapport d’analyse de cohorteRemplissez la colonne de données de départ grise pour chaque cohorte sous TAR (groupe de démarrage) à la fin du mois. La colonne qui suit concerne les résultats à 6 mois. Dans un nouveau programme, les résultats de la cohorte ne devraient pas être signalés avant six mois au moins après le début des travaux de mise à l’échelle. De plus, comme indiqué dans les instructions relatives aux indicateurs pertinents pour ART.5 Maintien sous TARV, VLS.1 Suppression de charge virale à 12 mois et VLS.2 Taux de couverture du test de la charge virale (fournies en annexe), une période de grâce de 3 mois est prévue pour déclarer les patients perdus de vue et ceux qui ont reçu les résultats du test de la charge virale.

    Il convient de noter que le point de départ correspond au moment où le patient commence la thérapie antirétrovirale - tout ce qui se passe par la suite (transfert hors de l’établissement, substitution ou changement, arrêt, etc.) sera enregistré dans la colonne des 6 mois. En d’autres termes, plusieurs cellules n’auront pas besoin d’être remplies et resteront vides, ou porteront des valeurs 0 au départ, notamment les cas transfert vers l’établissement, transfert hors de l’établissement, substitution, changement, arrêt, décédé et perdu de vue.

    Indiquer le nombre de personnes ayant commencé une thérapie antirétrovirale dans cette clinique – cohorte de départ (G). Il s’agit d’un simple décompte du nombre de patients du registre de TAR qui ont commencé la thérapie antirétrovirale au cours du mois concerné dans l’établissement. Ce nombre ne change pas et peut être reporté sur les colonnes de 6, 12 et 24 mois pour cette cohorte. Dans l’exemple ci-dessous, 13 patients ont été placés sous TARV dans votre établissement en janvier. Le nombre de patients compris dans la cohorte de départ ne changera pas. Dans l’exemple ci-dessous, G sera aussi de 13 à 6 mois, 12 mois et 24 mois.

    Compter le nombre de patients transférés vers l’établissement (TI). À la fin de chaque mois, une ligne est tracée dans le registre de TAR pour tous les patients qui ont commencé la thérapie antirétrovirale au cours de ce mois à l’établissement. Les patients qui sont transférés vers l’établissement par la suite et qui ont déjà commencé une thérapie antirétrovirale dans un autre établissement sont inscrits rétroactivement dans le registre TAR sous cette ligne, en fonction de la date de début de leur thérapie. Dans le registre TAR ci-dessous par exemple, une patiente a été transférée vers l’établissement au cours du mois de mars, mais avait démarré le traitement en janvier. Elle est donc placée en dessous de la ligne portant tous les patients qui ont commencé leTAR en janvier dans cet

  • 4 Rapport sur la cohorte sous thérapie antirétrovirale (TARV)

    établissement. Cependant, les données relatives aux résultats du patient ne doivent pas être saisies rétroactivement sur la deuxième page (à droite) du registre de TAR, mais il est possible de le faire exceptionnellement à 6 mois, 12 mois, 24 mois, etc. La première colonne qui devrait contenir des données sera celle du mois au cours duquel la patiente a été transférée à l’établissement. Dans l’exemple ci-dessous, la première entrée est effectuée en mars pour la patiente qui a été transférée au mois de mars. Cette entrée sera donc enregistrée dans la colonne des 6 mois dans l’analyse de la cohorte. Cette personne sera ensuite incluse comme transfert vers l’établissement à 12 et 24 mois également. Cela vous permettra de voir quand la patiente a été transférée dans votre établissement et de l’enregistrer dans la colonne appropriée du formulaire d’analyse de la cohorte comme transfert vers l’établissement.

    Comme indiqué ci-dessus, au départ, il est trop tôt pour qu’un patient soit transféré vers ou hors de l’établissement. À partir de 6 mois, comptez le nombre de patients sous la ligne pour chaque groupe de démarrage de TAR et entrez ce nombre dans la ligne Transferts vers l’établissement.

    Compter le nombre de patients transférés hors de l’établissement (TO). Les patients transférés hors de l’établissement seront marqués TO dans les cellules de statut de suivi mensuelles, du côté droit du registre de la TARV. Comptez le nombre total de TO qui se sont produits au cours des 6, 12 ou 24 mois précédents pour chaque groupe de démarrage de la TARV. Par exemple, le deuxième patient du registre de TAR représenté ci-dessous a été transféré hors de l’établissement en juin.

    Calculer la cohorte nette actuelle (C). Prenez le nombre de patients dans la cohorte de départ, ajoutez les transferts vers l’établissement et soustrayez les transferts hors de l’établissement pour obtenir la cohorte nette actuelle. Ceci est nécessaire uniquement dans un établissement. Si une analyse de cohorte est effectuée au niveau national, les transferts vers et hors de l’établissement seront égaux.

    Compter le nombre de patients qui suivent un schéma de première ligne (H). Nous faisons référence au schéma de première ligne standard recommandé dans les directives thérapeutiques nationales. Pour tout patient placé sous un schéma enregistré comme « autre », il est nécessaire de récupérer la carte de prise en charge du VIH ou de TAR et de vérifier les médicaments compris dans le schéma. Vous devez ensuite déterminer s’il s’agit d’un traitement de première intention approprié conformément aux directives de l’OMS sur l’utilisation des antirétroviraux (ARV). Le schéma de première ligne est enregistré dans sa propre colonne sur le côté gauche du registre TAR. Il constituera la base pour comparer les schémas rapportés par la suite à 6, 12 et 24 mois. Comparez le schéma rapporté dans les cellules de statut de suivi à la colonne du schéma de première intention à 6 mois, 12 mois et 24 mois, et notez le nombre de patients qui suivent encore le schéma indiqué dans la colonne du schéma de première ligne. Au départ, la plupart des patients ont commencé un traitement antirétroviral en première ligne.

    Compter le nombre de patients qui suivent un schéma de deuxième ligne (changement) (I). Les passages à un schéma de deuxième ligne sont notés dans la colonne du schéma de deuxième ligne placée sur le côté gauche du registre TAR, ainsi que dans les cellules du statut de suivi mensuel.

    Compter le nombre de patients qui suivent un schéma de troisième ligne (changement) (J). Les passages à un schéma de troisième ligne sont notés dans la colonne du schéma de troisième ligne sur le côté gauche du registre TAR, ainsi que dans les cellules du statut de suivi mensuel.

  • 5Annexe 2.3.6b

    Compter le nombre de patients qui ont arrêté, sont décédés ou sont perdus de vue. Comptez le nombre de patients qui ont été enregistrés sous ARRÊT, DÉCÈS ou PERDUS DE VUE dans les cellules du statut de suivi mensuel au cours des dernières périodes considérées (6, 12 ou 24 mois). Au départ, ces cellules ne comprendront aucun patient. À 12 mois, ces patients constituent aussi un sous-ensemble d’ART.6 Résultats de TAR à court terme.

    Calculer le pourcentage de la cohorte en vie et sous TAR [(H+I+J)/C*100]. Ce calcul simple doit être effectué sur la base des données que vous venez de collecter dans les lignes du dessus. Au départ, ce pourcentage sera toujours de 100. Il est un indicateur clé d’ART.5 Maintien sous TARV. ART.6 Résultats de la TARV à court terme est un sous-ensemble d’ART.5 Maintien sous TARV à 12 mois, et comprend les patients sous schéma de première intention, décédés, perdus de vue ou ayant arrêté le traitement.

    Compter le nombre de patients ayant reçu un résultat du test de la charge virale (N). Comptez le nombre de patients dont le résultat du test de la charge virale est enregistré dans la colonne correspondant à la charge virale à 6, 12 ou 24 mois.

    Calculer le pourcentage de la cohorte en vie et sous TARV qui a reçu un résultat du test de la charge virale [N/(H+I+J)*100]. Il s’agit d’un autre indicateur clé de VLS.2 Couverture du test de la charge virale qui utilise comme dénominateur le numérateur d’ART.5 Maintien sous TARV (voir ci-dessus).

    Compter le nombre de patients dont la charge virale est supprimée (O). Comptez le nombre de patients dont le résultat du test de la charge virale est < 1000 copies/mL dans la colonne correspondant à la charge virale à 6, 12 ou 24 mois.

    Calculer le pourcentage de la cohorte en vie et sous TARV dont la charge virale a été supprimée [O/(H+I+J)*100]. Il s’agit d’un autre indicateur clé de VLS.1 Suppression de la charge virale à 12 mois qui utilise le dénominateur au niveau de la population - qui est le même que le numérateur d’ART.5 Maintien sous TARV (voir ci-dessus).

    Calculer le pourcentage de personnes qui ont reçu des résultats du test de la charge virale faisant état d’une suppression de la charge virale [O/N*100]. Il s’agit d’un autre indicateur clé de VLS.1 Suppression de la charge virale à 12 mois qui utilise le dénominateur au niveau du programme - qui est semblable au numérateur de VLS.1 Couverture du test de la charge virale (voir ci-dessus).

    Dans le rapport d’analyse de cohorte, vous enregistrerez les derniers résultats des patients reçus au cours des 6, 12 ou 24 derniers mois. Les patients transférés vers l’établissement et décédés seront toujours comptés dans les colonnes (de manière cumulée). Cependant, les patients transférés hors de l’établissement peuvent revenir, auquel cas ils cesseront d’être comptés comme personnes transférées hors de l’établissement après leur retour (le résultat le plus récent). Ils resteront simplement dans la cohorte de départ et seront inclus dans la cohorte nette actuelle. Il en va de même pour les patients qui sont perdus de vue, ont arrêté ou ont changé de schéma thérapeutique. Ils seront comptés comme tels jusqu’à ce qu’un événement plus récent se produise. Par exemple, un patient qui est perdu de vue au mois 4 sera enregistré comme tel dans la colonne du mois 6. Si le patient revient au mois 8, il sera enregistré en tant que REPRISE (avec le code du schéma). Il sera comptabilisé dans la ligne H, I ou J et ne sera plus considéré comme PERDU DE VUE. De même, pour les changements de schéma, seuls les changements les plus récents doivent être enregistrés. Par exemple, lorsque vous déclarez des résultats à 12 mois pour une cohorte, si un patient passe de 1a à 2a au mois 7, puis passe de 2a à 3a au mois 8, notez cela comme un passage au schéma de troisième ligne, et NON comme un passage au schéma de deuxième ligne afin que ce patient ne soit pas compté deux fois.

  • 6

    Données de base de la cohorte qui commence la TARV en juillet 2016

    Données sur les résultats à 6 mois de la cohorte qui commence la TARV en juillet 2016

    Données de départ de la cohorte qui commence la TARV en août 2016

    Fig. 3. Exemple de rapport sur la cohorte

    Pour une cohorte commençant le TAR par mois/an : au départ, puis résultats à 6 mois, 12 mois et 24 mois sous TAR

    Coho

    rte

    Juil.

    201

    6

    6 m

    ois

    Janv

    . 201

    7

    12 m

    ois

    Juil.

    201

    8

    24 m

    ois

    Juil.

    201

    9

    Coho

    rte

    Aoû

    t 201

    6

    6 m

    ois

    Févr

    . 201

    7

    12 m

    ois A

    oût 2

    018

    24 m

    ois A

    oût 2

    019

    G Placés sous TAR dans cette clinique - cohorte de départ

    13 13 13

    TI Transferts vers l’établissement Ajouter + x 1 2 x

    TO Transferts hors de l’établissement Soustraire – x 1 0 x

    C Cohorte nette actuelle 13 13 15

    H Sous le schéma de première ligne 13 8 9

    I Sous le schéma de deuxième ligne (passage au schéma de deuxième ligne)

    2 2

    J Sous le schéma de troisième ligne (passage au schéma de troisième ligne)

    0 0

    K Arrêt 1 1

    L Décès 1 1

    M Perdu de vue 1 2

    Pourcentage de la cohorte en vie et sous TAR

    [(H + I + J) / C * 100]

    100% 77% 73%

    N Résultats du test de la charge virale (CV) reçus 4 8 9

    Pourcentage de la cohorte en vie et sous TARV dont les résultats de la CV ont été reçus

    [N / (H + I + J) * 100]

    31% 100% 100%

    O Charge virale supprimée 0 8 8

    Pourcentage de la cohorte en vie et sous TAR dont la charge virale a été supprimée

    [O / (H + I + J) * 100]

    0% 62% 60%

    Pourcentage de personnes dont les résultats de la charge ont été reçus et dont la charge virale a été supprimée

    [O / N * 100]

    0% 100% 89%

    Indicateur prioritaire VLS.2 Couverture du test de la charge virale

    Indicateur prioritaire VLS.1 Suppression de la charge virale à 12 mois avec dénominateur au niveau du programme Indicateur prioritaire

    VLS.1 Suppression de la charge virale à 12 mois avec dénominateur au niveau de la population

    Indicateur prioritaire ART.5 Maintien sous TARV.

    Rapport sur la cohorte sous thérapie antirétrovirale (TARV)