THEORIES DE L’APPRENTISSAGE ET MODELES ?· THEORIES DE L’APPRENTISSAGE ET MODELES PEDAGOGIQUES Intérêt…

  • Published on
    21-Nov-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • THEORIES DE LAPPRENTISSAGE ET MODELES

    PEDAGOGIQUES

    Intrt du cours : ce cours dveloppe les diffrentes thories de lapprentissage et vise en tirer les modles pdagogiques pour une pratique consquente des mthodologies denseignement et dapprentissage en cours dans les classes ; il est alors utile en formation initiale et continue

    Profil du public cible : professeurs contractuels Niveau : F1AB1

    OBJECTIFS du cours :

    -assurer une pratique efficace des dmarches pdagogiques en cours dans les classes de lenseignement moyen et secondaire

    -comprendre les soubassements thoriques, origines des modles pdagogiques en usage dans les classes

    -tablir une articulation convenable entre thorie et pratiques pdagogiques, ce qui permet dviter des pratiques aveugles et sclrosantes ; du coup, lenseignant est mme de prendre des initiatives heureuses et d assure ainsi son autonomie

  • Introduction

    La problmatique qui est ici pose peut se ramener essentiellement deux questions :

    Quest ce quapprendre ? Quelles pratiques de classe peut on en tirer ?

    La rponse la premire question relve du domaine de la thorie, celle ci se propose de dcrire la ralit en elle-mme dans ses diffrents aspects, et renvoie des conceptions. La rponse la deuxime, concerne le domaine du modle cest--dire la reprsentation quon se donne de la ralit de manire agir sur elle. Le modle est de lordre de laction comme le souligne Puren (2000)

    Historiquement les rponses apportes ces deux questions sont diffrentes par ce qutant lies ltat dvolution de la recherche en ducation.

    Dans ce module, nous nous intresserons trois thories de lapprentissage qui ont donn naissance trois modles pdagogiques :

    - les thories traditionnelles avec le modle de la transmission - les thories behavioristes qui ont gnr le modle de la pdagogie par objectifs et les

    faons de classifier les objets enseigns en rapport avec une logique thorique dtermine tenant compte dune hirarchie prcise.

    - les thories cognitivistes qui ont donn naissance au modle constructiviste, socioconstructiviste et, en dfinitive lapproche par les comptences actuellement en vigueur dans beaucoup de systme ducatif dans le but de pallier les insuffisances et limites de lapproche par les objectifs

    - I. Les thories traditionnelles et le modle de la transmission

    Il est constater ici quil y a concidence entre thorie dapprentissage et modle pdagogique, la psychologie tait ses balbutiements, incorpore quelle est dans la philosophie dans une mthodologie subjective utilisant en particulier lintrospection pour apprhender les faits psychiques.

    A ce sujet, le texte de coussinet de 1959 et cit par Altet (1997) nous servira de rfrence.

    Le matre est celui qui sait, lcolier celui qui ne sait pas. Mais le matre est en outre celui qui doit transmettre son savoir, lcolier celui qui doit sortir de son ignorance. Par suite, la tche naturelle du matre () est de prsenter son savoir.

    De ce savoir, il ne voit pas comment il pourrait faire une bonne prsentation, une prsentation utile, autrement quen le prsentant dune faon ordonne, systmatique, tout construit et assur sur des bases solides, en rattachant prsentation des principes, des gnralits. () Quand il consent rpondre une question, cest par un expos thorique gnral. Car il est persuad encore une fois que sa rponse doit

  • tre explicative, non pour faire cesser sur un point une ignorance, rendre un minime service, mais pour expliquer, introduire celui qui ne sait pas.

    Ainsi, la question (de llve) le gne, elle est une intrusion dans un monde o elle na pas sa place. Une leon bien faite ne doit rien laisser dans lombre , elle doit rendre inutile toute question particulire concernant son objet.

    De cet tat de choses, Cousinet en tire la conclusion : Ce qui encourage lcolier rciter, et le dcourage de chercher

    Dans ce cas apprendre est synonyme de mmoriser

    1.2. Le modle de la transmission et ses principales caractristiques

    Le modle de la transmission est le plus dcri aujourdhui mais pourtant encore le plus employ. Cest le modle de la classe traditionnelle, frontale ou dialogue. Ses caractristiques :

    - Cest le modle cartsien de la transmission selon lequel : Ce qui se conoit bien snonce clairement et les mots pour le dire arrive aisment . A sa base, la clart expositive

    - Lenseignement doit se drouler selon une progression linaire, calque sur la logique interne de la matire, et la planification des contenus doit tre gradue du simple au complexe (en choisissant les bons exemples aux bons moments) et respecter la succession des pr requis

    - Lactivit denseignement / apprentissage obit au schma de la communication, savoir : mission rception et au schma dit de la pdagogie Cruche Pot o llve est passif en devenant un simple rceptacle. Toute lactivit denseignement/apprentissage est centre sur le matre ; celui-ci doit en matriser tous les mcanismes, procds et mthodes pdagogiques appropries.

    - Dans ce schma, tout est conu pour quil ny ait normalement pas derreurs et lon compte pour les viter sur lattention des lves, sur leur concentration, sur leur motivation. Lerreur est donc une faute quil faut sanctionner

    - Pour ce qui concerne lvaluation, elle vise mesurer les capacits de lapprenant restituer, reproduire le plus fidlement possible ce qui lui a t enseign et lappliquer dans des situations proches de celles qui ont servi lors des apprentissages.

    Dans ce cadre, lorganisation des contenus dapprentissage va de pair avec le dcoupage de lenseignement en disciplines (en matires) cest--dire en ensemble de savoirs considrs tre de mme nature ou appartenir un mme domaine de connaissances et structurs selon leur logique interne de la progression du simple au complexe.

    Les contenus matires sont souvent rassembls en thme, ou centre dintrt, favorisant linterdisciplinarit

    Cest ainsi que se justifie lentre par les contenus ; la proccupation du pdagogique est de former des ttes bien pleines

    1.3. Lintrt et limites du modle de la transmission

  • - Le modle est conomique puisquil sagit de donner beaucoup dinformations dans un temps limit et pour un public nombreux. Cest ce qui explique que ce modle est utilis dans les confrences, dans lenseignement universitaire et mme par la tlvision. Par contre

    - Le modle de par ses principes mthodologiques favorise la passivit des apprenants dans la mesure o lenseignant reste lacteur principal

    - La tendance dans ce modle est denseigner des contenus en dehors des contextes significatifs pour lapprenant.

    - Les situations dvaluation font essentiellement appel la mmorisation favorisant de la sorte la restitution ou la reproduction des savoirs en considrant que leur rtention est une fin en soi apprendre pour apprendre

    Actvits1 Peux-tu expliquer pourquoi dans la pdagogie traditionnelle, il na pas exist de thorie qui a pu engendrer de modle Rponse propose : Il y a qu cette poque, la psychologie en tant que discipline de rfrence scientifique partir de laquelle on pouvait formuler un modle pdagogique constitu, ntait pas encore ne .Si psychologie, il y avait, elle tait mle la philosophie et utilisait lintrospection comme mthode dinvestigation. On le sait, cette dmarche na pas donn de rsultats satisfaisants et a t abandonne parce que la dmarche est subjective.

    II. Les thories behavioristes et le modle de la pdagogie par objectifs

    2.1. Les thories behavioristes : Essai de caractrisation

    Le behaviorisme est une thorie psychologique ne au XXe sicle partir de deux courants indpendants :

    - La psychologie animale dont le plus grand reprsentant est Pavlov - La psychologie exprimentale dont les plus grands noms sont :

    Thorndike, Skinner et Watson

    Ces deux courants ont en commun le fait quils veulent laborer une psychologie objective base sur le comportement observable, do lappellation, courant comportementaliste ou psychologie comportementaliste. Rappelons quau 19me sicle, la psychologie tait conue comme ltude de la vie mentale et lintrospection en constituait le principal moyen dinvestigation. Malheureusement cette mthode na donn aucun rsultat satisfaisant, do son abandon et la centration sur le comportement observable, plus objective.

    Le behaviorisme (ou comportementalisme), le terme vient de langlais Behavior qui signifie comportement , est un courant de la psychologie moderne qui conoit la connaissance du psychisme humain travers ltude des interactions de lindividu avec le milieu.

  • S

    (conditions extrieur)

    R (rponses internes) ou

    (comportement observable)

    Pour la psychologie behavioriste, le seul objet dtude digne dintrt est le comportement et non la conscience comme le postule la psychologie classique. On ne peut donc parler que des phnomnes observables.

    Le principal promoteur de ce courant est lamricain John Watson. Pour lui, les diffrences entre les individus sexpliquent par les conditionnements provenant du milieu dans lequel chacun volue. Les conditionnements faonnent les comportements qui vont constituer la personnalit. Ainsi, la pense, le langage, les motions relvent de conditionnements bien spcifiques mais peuvent tre modifis par de nouveaux conditionnements

    Le dispositif stimulus rponse (S R) est la clef de vote des approches bhavioristes. Le stimulus est une stimulation du milieu donc il est externe ; celui-ci produit une rponse (interne) traduite physiquement par un comportement observable. Notons que ce dispositif expriment avec des animaux a donn des rsultats apprciables.

    Activit 2 : quest-ce que le behaviorisme ? Quelle est la diffrence avec la psychologie classique ?

    Rponse propose : le behaviorisme, de behavior qui veut dire comportement ; cest un courant de la psychologie moderne qui a pour vise la connaissance de la vie psychique par ltude des interactions entre le milieu et lindividu sur la base de linfluence de ce milieu sur lhomme et qui se traduit par un comportement observable plus objectif par opposition de la psychologie classique qui utilisait la conscience par le biais de lintrospection et qui aboutissait des rsultats subjectifs donc non scientifiques.

    2.2. Influence des positions behavioristes sur les apprentissages

    Dans le domaine de lducation, les positions behavioristes ont influenc lactivit dapprentissage. Le dispositif (S R) a t maintenu sous la mme forme

    Cela signifie quil ny a dapprentissage que lorsque lapprenant est capable, face cette influence externe ou stimulation externe, de ragir intrieurement et cette raction interne se traduit par un comportement observable.

    On constate que lapproche behavioriste ne sintresse pas la bote noire mais essentiellement ltude du comportement face aux stimulations

    Beaucoup de recherche ont t menes pour dterminer et identifier les diffrents comportements observables que peuvent manifester les apprenants face des stimulations dans une situation denseignement apprentissage ; cest ce que les spcialistes ont dsign d objectif pdagogique .

    En apprentissage, un objectif pdagogique est donc une rponse interne que lapprenant traduit concrtement en comportement observable face une stimulation du milieu qui est ici une situation denseignement/apprentissage ; autrement dit, cest lexpression des rsultats attendus, traduits en comportement, aprs une intervention pdagogique.

  • Trois domaines ont fait lobjet dinvestigation pour en dterminer les objectifs pdagogiques : le domaine cognitif, le domaine psychomoteur, le domaine socio affectif.

    2.3. Les diffrents types dobjectifs pdagogiques et leur formulation

    Il y a deux types dobjectifs pdagogiques

    - Lobjectif gnral (O. G)

    LOG est une communication dintention dcrivant de faon globale ce quon attend de llve aprs une intervention pdagogique. Il est formul par lenseignant et sadresse toujours llve.

    Exemples :

    A la fin de la leon, les lves seront capables de connatre le phnomne du climat A la fin de la leon, les lves seront capables de matriser le phnomne qui

    caractrise lexode rural - Lobjectif spcifique (OS)

    Cest une communication dintention dcrivant le comportement attendu de llve aprs une intervention pdagogique. Il est formul par lenseignant et sadresse toujours llve.

    Exemples :

    A la fin de la leon, llve sera capable dnumrer les caractristiques des lments constitutifs du climat

    A la fin de la leon, llve sera capable dlaborer un plan de lutte contre lexode rural.

    La plus part des auteurs sentendent sur le fait quun OS doit respecter trois critres essentiels :

    1) Il doit tre formul par un verbe daction 2) Il doit dcrire le comportement attendu de llve 3) Il doit tre le produit dune activit pdagogique

    Exemple :

    A la fin de la leon, llve doit tre capable de connatre les caractristiques de lexode rural

    Mager a ajout ces critres, considrs par ses pairs, comme non essentiels

    4) Il doit prciser les conditions de ralisation

    Exemple :

    A la fin de la leon, llve doit tre capable didentifier sur une liste donne de caractristiques celles de lexode rural

    5) Il doit prciser le seuil de performance ou de russite

    Exemple :

  • A la fin de la leon, llve doit tre capable didentifier sur une liste donne de caractristiques celle de lexode rurale. Une seule erreur est tolre

    NB : Si un OS remplit ces 5 critres, il est dit oprationnel. Il est conseill de formuler des objectifs oprationnels car ils ont lavantage dtre :

    Facile valuer Des objectifs pdagogiques a contenu large, car pouvant tre valus par plusieurs

    tches.

    Exemples ngatifs :

    - Nommer quatre maladies contagieuses - Calculer la surface dun rectangle de 25m sur 15m

    Exemples positifs :

    - Nommer un certain nombre de maladies contagieuses - Calculer la surface dun rectangle, connaissant la largeur et la longueur

    Un OS a deux caractristiques. Il doit tre :

    - Communicable : il doit donner lieu une interprtation univoque - Mesurable : on doit pouvoir se prononcer sur son degr de ralisation

    Activit 3 : Aprs avoir prcis le sens de ce quon appelle un objectif pdagogique, tu distingueras les diffrents types dobjectifs pdagogiques et les domaines dapplication de cette dmarche. Rponse propose : Un objectif pdagogique est un rsultat obtenu, dans une activit denseignement/apprentissage et se traduisant par lapprenant par un comportement observable, contrlable et cela la fin de lintervention. Il y a deux types dobjectifs pdagogiques : un objectif gnral et un objectif spcifique. Les domaines dapplication sont : le domaine cognitif, le domaine psychomoteur, le domaine socio-affectif.

    -

    2-4. Les taxonomies Quest ce quune taxonomie ?

    Soulignons que lobjectif pdagogique est troitement li la notion dvaluation. Cela signifie galement que la notion dobjectif est troitement lie la notion dapprentissage.

    Pour faciliter lacquisition des apprentissages, des spcialistes ont essay de classer les objectifs pdagogiques en fonction de leur niveau de difficult. Cest ce quils ont appel...