of 56/56
Asthme Asthme Cas Cliniques Cas Cliniques Pr. A. AICHANE Pr. A. AICHANE Service de pneumologie et Allergologie Hôpital 20 AOUT -CHU de Casablanca

Asthme Cas Cliniques

  • View
    99

  • Download
    3

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Asthme Cas Cliniques. Pr. A. AICHANE Service de pneumologie et Allergologie Hôpital 20 AOUT -CHU de Casablanca. Cas Clinique N° 1. Cas Clinique N °1. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Asthme Cas Cliniques

  • Asthme Cas CliniquesPr. A. AICHANE

    Service de pneumologie et Allergologie Hpital 20 AOUT -CHU de Casablanca

  • Cas Clinique N 1

  • Cas Clinique N 1Un enfant de 10 ans, prsente depuis lage de 6 ans une toux sche prdominance nocturne avec ou sans sifflements thoraciques. La toux est rebelle aux antitussifs.A - Quelles sont vos hypothses diagnostiques et les arguments avancs ?B - Quel bilan effectu pour reconnatre votre diagnostic ?

  • Cas Clinique N 1Hypothses diagnostiques

    1 - ASTHME Jeune ge Caractre nocturne et intermittent de la toux

    2 - R.G.O isol ou associ lasthme Caractre nocturne de la toux Rechercher les autres lments: vomissements..3 - Autres Corps tranger bronchique Mucoviscidose

  • Cas Clinique N 1Bilan pour la reconnaissance de lasthme

    1 - INTERROGATOIRE

    ATCDS personnels et familiaux datopieSurvenue de symptmes selon lunit de temps et de lieu Charge allergnique domestique et de lenvironnement

  • Cas Clinique N 1Bilan pour la reconnaissance de lasthme

    2 - DONNEES CLINIQUES

    Recherche de sibilances Examen ORL Mesure du DEP + test avec les Bta-2mimtiques

  • Cas Clinique N 1Bilan pour la reconnaissance de lasthme

    3 - EXAMENS COMPLEMENTAIRES

    Tlthorax NFS Exploration fonctionnelle respiratoire Bronchoscopie

  • Cas Clinique N 2

  • Cas Clinique N 2Un enfant de 14 ans, prsente depuis 5 ans un coulement nasal avec prurit . Depuis 3 mois il prsente des sifflements thoraciques surtout nocturnes et leffort avec obstruction nasale et prurit conjonctival.

    A - Diagnostic voquer ?

    B - Bilan raliser ?

  • Cas Clinique N 2Diagnostiques voquer

    ASTHME COMPLIQUANT UNE RHINITE ALLERGIQUEAVEC CONJONCTIVITE ALLERGIQUE

  • Cas Clinique N 2le diagnostic de lasthme avec rhinite et conjonctivite est retenu :

    - Quel bilan allergologique prconisez vous ?

  • Cas Clinique N 2Bilan allergologique

    a - INTERROGATOIRE

    Atopie personnelle ou familiale Caractre des sifflements thoraciques Caractre de la rhinite (coulement, obstruction, modalits dinstallation) Identification du facteur dclenchant Tabagisme passif Mouchage postrieur Caractre de la conjonctivite

  • Cas Clinique N 2Bilan allergologique

    b - EXAMEN CLINIQUE

    Sibilances Examen ORL (Rhinoscopie) Examen ophtalmologique : conjonctivite, kratoconjonctivite .

    Mesure du DEP (dbit expiratoire de pointe ) avec test aux bta-2 mimtiques.

  • Cas Clinique N 2Bilan allergologique

    C - EXAMENS COMPLEMENTAIRES

    Place de la FNS Place du tlthorax Place des tests cutans allergologiques

  • Cas Clinique N 3

  • Cas Clinique N 3Un patient de 50 ans, tabagique 20 paquets-annes, tousseur chronique avec des antcdents familiaux dasthme, prsente depuis 4 ans, une dyspne deffort avec perception de sifflements thoraciques.

    Le tlthorax montre une distention modre

    DEP mesur DEP aprs 2 mimtique DEP thorique 250 l/mn 270 l/ mn 480 l/mn

    A - Quelles sont vos hypothses diagnostiques et les arguments avancs ?

  • Un patient de 5 ans, tabagique 20 paquets-annes, tousseur chronique avec des antcdents familiaux dasthme, prsente depuis 4 ans, une dyspne deffort avec perception de sifflements thoraciques.

    Aprs 10 jours de corticoides , le DEP obtenu est

    DEP mesur DEP aprs 2 mimtique DEP thorique DEP 10j de CS 250 l/mn 270 l/ mn 480 l/mn 450 l/mn

    B - Quel est votre diagnostic ce stade ?

    C - Quel est le bilan envisager ?

    Cas Clinique N 3

  • Cas Clinique N 3Hypothses diagnostiques

    A - ASTHME

    ATCDS familiaux dasthme

    Dyspne deffort avec perception de sifflements thoraciques

    Distension thoracique au tlthorax

    Existence de trouble ventilatoire obstructif TVODEP 52 % thorique

  • Cas Clinique N 3Hypothses diagnostiques

    2 - BRONCHITE CHRONIQUE

    Age de 50 ans Tabagisme Toux chronique + Dyspne deffort Distension thoracique au tlthorax TVO non rversible sous -2 mimtique (8 % damlioration du DEP)

  • Cas Clinique N 3Quel est votre diagnostic ?

    1 - ASTHME

    2 - BRONCHITE CHRONIQUE

  • Cas Clinique N 3 Diagnostiques voquer

    ASTHME Rversibilit du TVO sous corticoides (DEP la limite de la normale)

  • Cas Clinique N 4

  • Cas Clinique N 4 Une patiente de 36 ans, prsente depuis 4 ans une toux sche nocturne avec des sifflements thoraciques survenant en moyenne 4 fois par semaine, son DEP est de 65 % de la valeur prdite :

    A - Quel est le degr de svrit de son asthme?

    B - Quelle est votre conduite thrapeutique ?

  • Cas Clinique N 3A - Degr de svrit de son asthme

    ASTHME MODERE PERSISTANT

    Sifflements 4 fois / semaine

    Toux sche nocturne quotidienne

    DEP normalis aprs salbutamol

  • Cas Clinique N 3B - Conduite thrapeutique

    TRAITEMENT DE FOND

    1 - Bclomtasone 250 g

    1 prise matin et 1 prise le soir

    2 - + 2 mimtique libration prolonge

  • Cas Clinique N 5

  • Un sujet de 20 ans, 60 kg, connu asthmatique, prsente des gnes respiratoires intermittentes (1 fois / semaine) de courte dure et des gnes nocturnes (< 2 fois / mois).

    A lexamen de ce jour : Rles et sibilants peu intenses

    DEP mesur DEP thorique 485 l/mn 600 l/mn

    A - Quel est le degr de svrit de cet asthme?

    B - Quelle est votre conduite thrapeutique ?Cas Clinique N 5

  • Cas Clinique N 5A - Degr de svrit de son asthme

    ASTHME INTERMITTENT LEGER

    Episodes intermittents 1 fois / semaine

    Gnes nocturnes < 2 fois / mois

    DEP > 80 % de la valeur thorique

  • Cas Clinique N 5B - Conduite thrapeutique

    PAS DE TRAITEMENT MEDICAMENTEUX DE FOND

  • Cas Clinique N 6

  • Cas Clinique N 6A - Quel est le degr de svrit de cet asthme?

    B - Quels sont les facteurs possible de cet Echec thrapeutique . ?

    C - Quelle est votre conduite thrapeutique ?

  • Cas Clinique N 6A - Degr de svrit de son asthme

    ASTHME PERSISTANT SEVERE

    Gnes respiratoires quotidiennes depuis 15 jours

    Gnes respiratoires nocturnes quotidiennes

    D.E.P (47%) : 60% de la valeur thorique

    D.E.P non normalis par le traitement prescrit

  • Cas Clinique N 6B - Facteur dchec

    1 - DOSE DE MEDICAMENTS NON ADEQUATE

    2 - Non observance du traitement

    3 - Mauvaise utilisation du spray

    4 - Affection sous jacente lasthme (Vascularite , R.G.O, Infection broncho-pulmonaire .)

    5 - Agression allergnique importante et permanente

  • Cas Clinique N 6C - Conduite thrapeutique Traitement de fond

    Bclomtasone 500 g1 prise matin et 1 prise soir

    2 longue dure daction

  • Cas Clinique N 7

  • Un sujet de 20 ans, 60 kg est connu asthmatique depuis 4 ans, avec pisodes de toux et de gnes peu intenses, peu nombreuses (4 fois / an), dont certains rtrocdent spontanment .

    Depuis 2 jours, il accuse une gne respiratoire avec sifflements thoraciques.

    lexamen note : Rles sibilants peu intenses

    DEP mesur DEP thorique 380 l/mn 470 l/mn

    A - Quel est la gravit de cet pisode dasthme?

    B - Quelle est votre conduite thrapeutique ?Cas Clinique N 7

  • Cas Clinique N 7A - Gravit de lpisode dasthme

    EPISODE NON SEVERE

    Evaluation de la svrit dun pisode

    Gnes respiratoires modres

    Rles et sibilants peu intenses

    D.E.P 80% de la valeur thorique

  • Cas Clinique N 7B - Conduite thrapeutique

    +++ : Doit tre prcoce. Lasthmatique doit initier le traitement domicile (ou au travail) , doit disposer des mdicaments ncessaires et savoir les utiliser , doit reconnatre lexacerbation.

    TRAITEMENT A DOMICILE : -2 MIMETIQUES DACTION COURTE ET RAPIDE

    2 4 bouffes / 20 mn / 1re heure

    Normalisation

  • Evaluation de la svrit dun pisode dasthmeConsensus national sur la prise en charge de lasthme 1996Cas Clinique N 7

  • Cas Clinique N 8

  • Patient de 40 ans, ayant des antcdents familiaux dasthme, hospitalis deux reprises en ranimation pour asthme, accuse depuis 7 jours une g^ne respiratoire permanente avec sifflements thoraciques et une toux nocturne tenace ne rgressant pas sous thophylline et bricanyl spray lexamen: Frquence respiratoire 27 cycles /mn, dyspne de repos avec phrases entrecoupes, diminution du murmure vsiculaire et rare sibilence, pouls 135 /mn

    DEP mesurDEP aprs 2 mimtique DEP thorique 135 l/mn 140 l/ mn 480 l/mn

    A - Quel est la gravit de cet pisode dasthme?

    B - Quelle est votre conduite thrapeutique ?Cas Clinique N 8

  • A - Gravit de lpisode dasthme

    EPISODE SEVERE

    Gnes respiratoires permanentes, dyspne au repos

    Phrase entrecoupes

    Frquence respiratoire acclre

    Diminution du murmure vsiculaire

    rares sibilances

    Pouls > 120 / mn

    DEP trs < 60 % valeur thorique

    Cas Clinique N 8

  • Cas Clinique N 8B - Conduite thrapeutique

    hospitalisation en milieu spcialis car risque mortel potentiel (++ initi au cabinet ou domicile).

    -2 adrnergique courte dure daction : - Parentrale : Salbutamol 0,5 mg sc / 6 8 heures Terbutaline 0,5 mg sc / 6 8 heures

    ou - Inhale (Chambre dinhalation) 4 10 bouffes / 20 mn / 1re heureou mieux : par Nbulisation

    Oxygnothrapie : 3 5 l / mn

    Corticoides systmique : IV, relais per os + thophylline IV - perfusion : viter les 1 premires heures Traiter la cause dclenchante Au besoin intubation et ventilation assist

  • B - Conduite thrapeutique

    TOUJOURS REEVALUER

    EXPLIQUER AU MALADE, QUEN ABSENCE DE REPONSE IL FAUT ASSOCIER UN CORTICOIDE ORAL (Posologie) DE COURTE DUREE ET POURSUIVRE LE -2 MIMETIQUE

  • Cas Clinique N 9 Patient de 17 ans suivi pour une rhino-conjonctivite depuis 5 ans. Il se prsente la consultation pour une rhinite persistante avec dyspne. Lexamen clinique trouve des rles sibilants diffus avec un DEP 60% 1- Quel est votre diagnostic?

  • Cas Clinique N 9 Diagnostic : Exacerbation dasthme compliquant une rhinite obstructive

  • Cas Clinique N 9 2- Quel est votre bilan?

  • Cas Clinique N 9 Bilan: Interrogatoire Examen clinique + mesure du DEPTlthorax Prick-tests EFR

  • Cas Clinique N 9 3- Quelle prise en charge thrapeutique proposez-vous?

  • Cas Clinique N 9 A- Traitement de lexacerbation de lasthme et de la rhinite:

    2 mimtiques courte dure daction

    Corticodes peros: cure de 5 10 jours Antihistaminiques par voie orale

    Antibiothrapie non systmatique

  • Cas Clinique N 9 B- traitement de fond de lasthme et de la rhinite Corticothrapie inhale: bclomthasone 800 1200 g /j pendant 8 semaines Corticothrapie nasale: momtasone 50 g /j pendant 8 semaines

    Autres .

  • Cas Clinique N 10 Patient de 54 ans tabagique 30 PA, connu bronchorrhique depuis 15 ans. Ce patient est admis aux urgences pour une tachypne 30 cycles / min, sueurs et cyanose des extrmits.Lexamen clinique trouve des rles ronflants et sibilants diffus aux deux champ pulmonaires. Le DEP est 40%.Radiographie pulmonaire montre une distension thoracique avec un foyer basal gauche

    1- Quel est votre diagnostic?

  • Cas Clinique N 10 Diagnostic: Exacerbation de BPCO Exacerbation dasthme

    ??

  • Cas Clinique N 10 A- Traitement de lexacerbation:Oxygnothrapie

    Nbulisation de 2 adrnergiques

    Corticodes par voie orale: cure courte de 10 jours ( test thrapeutique)

    antibiothrapie systmatique Autres

  • Cas Clinique N 10 B- diagnostic retenu:

    Si DEP varie de plus de 12%:Asthme

    Si DEP varie moins de 12%:BPCO

  • Cas Clinique N 10 C- traitement de fond:Corticothrapie inhale: bclomthasone 2000 g /j

    2 mimtiques longue dure daction

    Xantiniques

    Ipratropium

    Corticothrapie par voie orale: cure de 5 jours