LE GUIDE DU JARDIN AU NATUREL - hebergement hebergement-touristique- ?· - des zones refuges pour la…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • LE GUIDE DU JARDIN AU NATUREL

    CAMPAGNE NOS JARDINS NATURELS"

  • SommaireINTRODUCTION

    Une campagne d'action pour la nature en ville .........................Le jardin naturel : travailler avec la nature ..............................

    PREMIRE PARTIE : ILS L'ON FAIT !

    - Le jardin de Madame Flipo ..........................................- Le jardin de Mr et Mme Lambre ....................................- Le jardin des Elfes .....................................................- Le jardin de Mr Cau ....................................................

    DEUXIME PARTIE : LES FICHES TECHNIQUES

    - La haie champtre ...................................................- Les plantes grimpantes .............................................- Le sous-bois ...........................................................- Pelouses et prairies ..................................................- La mare ..................................................................- Plates-bandes et bordures sauvages ...............................- Trucs et astuces .......................................................

    TROISIME PARTIE : UNE DMARCHE D'AMNAGEMENT

    Premire tape ...........................................................Deuxime tape ...........................................................Troisime tape ...........................................................Des ides qui se rpandent dans les jardins voisins ...........Des principes de gestion ...............................................

    ANNEXESBibliographie Bonnes adressesNos partenaires

    page 3page 3

    page 6page 8page 10page 12

    page 15page 18page 22page 25page 30page 34page 37

    page 38page 39page 40page 41page 42

    Un jardin Cysoing

    Un jardin Villeneuve d'Ascq

    Illustrations de couverture

    REDACTION

    Emmanuel CARON, "Chantier Nature"

    REALISATION

    Maquette et mise en page :

    Didier VANHILLE"Chantier Nature"

    Photographies :

    Chantier NatureEmmanuel CAU

    Hubert BRABANTMr CABARET

    Illustrations :

    Caroline CROY, "Chantier Nature"

    (sauf mentions)

    Remerciements :

    aux jardiniers qui nous ont reus dans leur jardin

    RENSEIGNEMENTSET CONTACTS

    Emmanuel CARONecaron@chantiernature.org

    CHANTIER NATURE16 place Cormontaigne

    59 000 LILLE

    Tl : 03 20 17 11 77 (fax : 70)www.chantiernature.org

    rubrique Nos Jardins Naturels

    MARS 2001

    Le jardin des Elfes Roubaix

    Le jardin des Elfes Roubaix

    imprim sur papier recycl

  • Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    3

    IntroductionUNE CAMPAGNE D'ACTION POUR LA NATURE EN VILLE

    En 1998, l'association Chantier Naturelance la campagne :

    "NOS JARDINS NATURELS"

    pour inciter les habitants dela rgion Nord / Pas-de-Calais accueillir la nature dans leurjardin.

    Ses objectifs :La campagne "Nos Jardins Naturels" entend associer les particuliers une dmarche de maintien et de dveloppement de la nature en ville.

    Elle est aussi l'occasion de donner chacun quelques rflexes d'cocitoyennettels : le Tri-slectif des dchets, l'utilisation raisonne de la ressourceen eau, de l'nergie, le respect du Cadre de Vie en gnral.

    La campagne "Nos Jardins Naturels" entend enclencher un rseaurgional du jardin naturel et susciter la participation qualifie de lapart du particulier, pour une meilleure prise en compte de la qualitenvironnementale globale.

    " Chaque jardin est comme unmorceau du grand puzzle quest notreenvironnement. Par les lmentscomme leau, lair, le sol et parles vgtaux et les animaux quil abri-te, il est en relation avec les autreslments du puzzle ".

    Revue PANDA n60, 1995

    Depuis quelques dcennies maintenant, les scientifiques constatent un phnomneinquitant : une rosion acclre de la biodiversit rgionale, avec desimpacts plus grandes chelles. Sur les 1205 espces de plantes vasculairesprsentes en Rgion Nord / Pas de Calais, 360 sont considres comme tantmenaces de disparition. Sur les 55 espces de mammifres de la Rgion,17 sont menaces (dont 14 espces de chauve-souris); sur les 15 espcesde batraciens, 8 sont menaces de disparition (source : Conservatoire des SitesNaturels du Nord et du Pas de Calais).

    Il semblait alors urgent d'agir et de mettre en place des politiques deprservation du patrimoine naturel. Si les collectivits se saisissent du problme,rien ou peu n'est fait ou propos aux particuliers.

    C'est dans ce contexte que Chantier Nature a initi et port pendant troisans la campagne Nos Jardins Naturels, inspire d'une exprience belge :"Refuges naturels : la ville ct jardin", mene par le R.N.O.B. (RefugesNaturels Ornithologiques de Belgique).

    Ds son lancement elle rencontre un franc succs, rvlant un rel intrtpour des jardins nouveaux dans leur conception et leur gestion, rpondant un besoin grandissant de nature en ville.

  • Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    4

    LE JARDIN NATUREL : TRAVAILLER AVEC LA NATURE !

    Travailler avec la nature, cultiver des plantes sauvages est facile.Celles-ci sont adaptes au sol et au climat local contrairement aux plantesd'ornement originaires principalement d'Amrique et d'Asie, plus dlicates.Le jardin naturel, c'est donc moins de temps pass entretenir, c'est moinsd'attention et moins de produits chimiques utiliser.

    Nos aeux cultivaient ces plantes et savaient profiter de leurs vertusmdicinales et culinaires, en plus de leur intrt esthtique. Le panaiscultiv (Pastinaca sativa), trs frquent sur les bords de routes et frichesurbaines, tait cultiv jadis comme lgume, on consommait ses racines.On le considre aujourd'hui comme une mauvaise herbe, comme bon nombrede plantes sauvages. L'art du jardin naturel rside dans le choix de cesvarits, poussant localement. Mais il faut bien sr savoir comment lescontenir pour viter qu'elles ne deviennent envahissantes.

    Le jardinier naturel cherchera avant tout recrer un quilibre naturelen conciliant utilisation du jardin (potager, agrment) et panouissementde la nature !

    L'enjeu du jardin naturel est de permettre un renouveau de la nature enville en crant :

    - des zones refuges pour la faune et la flore(le jardin en lui-mme sur tout ou partie),offrant des lieux de nidification, de reproduction,de nourrissage...

    - des zones de transition, crant pour la fauneet la flore des liaisons vertes (ou corridorsbiologiques) traversant la ville, vritables connexionsentre deux espaces verts priphriques ou espacesnaturels de part et d'autre de la ville.

    Le jardin naturel peut complter les politiquesde conservation mises en place (RservesNaturelles Volontaires, Parcs Naturels Rgionaux,Rserves Biologiques).

    Invitez donc la nature dans votre jardin !

    Prsents en plus ou moins grandequantit selon les villes, onconsidre que sur les 16 000 Km2 dejardins rattachs aux logementsindividuels en France, 30 % sontreprsents par des pelouses,14 % par des potagers et 12% par desjardins d'agrment.

    Les jardins privatifs ont un rle im-portant jouer sur cet aspect, qu'ilsaient une vocation d'agrment oupotagre, au regard des seuls600 Km2 de rserves naturellesprsentes sur le territoire nationalet des 800 Km2 que gagnelurbanisation chaque anne.

  • Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    5

    premire partieILS L'ONT FAIT !

    Des ralisations concrtes pour la nature ont t menes par quelques-unsdes 205 particuliers ayant reu notre visite. Plantation de haies champtres,plantation de bosquets, d'arbres et arbustes fruitiers, installation de maresnaturelles, gestion diffrencie des surfaces enherbes (de la pelouse rase la prairie fleurie), introduction de plantes sauvages dans les plates-bandes,et autres bordures et massifs fleuris.

    Une vision nouvelle du rle des jardins privatifs pour la nature (conservation etdveloppement de celle-ci) et du rle de la nature au jardin a merg. On prenddsormais en compte les interactions naturelles entre la faune et la flore ; les jardinsne sont plus uniquement des lieux de contemplation d'une flore horticole. On cherche attirer la faune et rendre le jardin plus vivant, moins fig. En bref, on chercheau travers des chanes alimentaires, retrouver un quilibre naturel o le jardiniera un rle important jouer. Des plus grandes agglomrations aux plus petits villages,la recette est la mme, mais chaque jardinier y apporte sa petite touche qui faitqu'aucun jardin ne ressemble un autre, vitant par l une homognisation peufavorable l'augmentation de la diversit biologique dans notre rgion.

    De la mme faon, les expriences de compostage des dchets verts, dercupration de l'eau de pluie, de recours aux mthodes de lutte intgre et luttebiologique alternatives l'emploi de produits chimiques, accompagnes d'un regardnouveau sur les maladies et parasites du jardin, se multiplient.

    La Voix du Nord, aot 98

    Jardin classique et dsert biologique :

    Ce type de jardin n'a aucun intrtpour la nature en ville et peutmme lui tre prjudiciable, maisc'est hlas ce qui domine encoredans notre rgion.

    Dans ce contexte, la notion dejardin naturel se devait d'merger.Depuis plusieurs annes mainte-nant, divers organismes nationauxou rgionaux font la promotiondu jardin naturel, conscients durle que celui-ci a jouer pournotre environnement et celui desgnrations futures.

    Jardins naturels pour jardiniers responsables :

    Le jardin naturel, c'est le respectde la vie sauvage au quotidien etc'est l'expression dans toute saplnitude de la notion d'coci-toyennet, c'est--dire de citoyenresponsable de sonenvironnement.

    Conservation d'espces raresou menaces, dveloppement del'imaginaire, de la crativit,recyclage des dchets verts,support pdagogique sont autantd'habits que peut revtir votrejardin naturel.

  • exprience choisieMarcq en Baroeul

    AVANT : Le jardin en hiver 1996... lors de l'achat de la maison. Aucun amnagement navait t ralis par les derniers occupants...

    Agathe F. fut parmi les premirespersonnes nous contacter pourbnficier des conseils de Chan-tier Nature, dans le cadre de lacampagne Nos Jardins Naturels.Nous sommes alls lui rendrevisite.

    Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    APRS : Le jardin en t 1998. La haie champtre a t plante, la mare creuse et les herbes folles poussent librement autour des arbres.

    6

    La propritaire stait, vraidire, dj mise louvrage.Un rapport de visite et unsuivi rgulier lui ont permis deconcevoir un oasis de verdure aucoeur de notre mtropole, telquelle se limaginait, accueillantpour la vie sauvage.

  • La haie champtre.

    Constitue despces localessuggres par notre conseiller,elle dissimulera la clture quele voisin a pose... dans le but dese dissimuler !

    Le petit coin de plantes aromatiques et condimen-taires.

    Menthe, thym, persil, ciboulet-te,... se marient pour le plaisir dela faune locale et des yeux.

    La mare

    Aprs avoir commenc creuser un premier trou,notre jardinire naturelle sersolut abandonner lide. Avec laide de Chantier Nature,celle-ci fut en fin de compteralise. Splendide !

    Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    Vous retrouverez cette visite d'exprience ainsi que d'autres sur le site internet :

    www.chantiernature.org (rubrique Nos Jardins Naturels)7

  • exprience choisieVilleneuve d'Ascq

    Visit en juin 1998, ce jardin neressemblait pas vraiment un jardintraditionnel : mare, murs couverts deplantes grimpantes, fleurs proximitdu potager comptaient dj parmi lesamnagements. Nanmoins, il faisaitl'objet d'un entretien rigoureux, il devaittre propre !

    Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    8

    Les pieds des haies de trone et de fusain ne sont plustondus, un ourlet herbeux s'est donc dvelopp(photo ci-contre).

    D'autre part ces haies taient tailles deux fois par an.Dsormais elles ne sont tailles qu'une fois, en septembre.De quoi permettre les nidifications et un enrichissementdes haies en arbres et arbustes rgionaux commel'aubpine (Crataegus monogyna) ou l'glantier (Rosacanina) qui sur notre photo arbore ses cynorrhodons.

    Soucieux de respecter et de prserverla faune et la flore, Mr et Mme L. ont"naturellement" fait appel ChantierNature pour recevoir des conseilsd'amnagement et de gestion.

    Peu d'amnagements ont t proposs, les conseils ont surtout port sur la gestiondu jardin.

    Depuis, les pelouses sont moins tondues et fleurissent une bonne partie de l'anne,les herbes folles poussent librement au pied des arbres et un peu partout dansle jardin, y compris dans le potager.

  • Sans amnagement supplmentaire, parun simple changement de gestion deleur jardin, nos jardiniers naturels ont pudcouvrir une vgtation aux multiplesintrts qui leur tait jusqu'alors in-connue (herbe aux verrues, mauve,compagnon rouge...).

    Mais les rsultats obtenus sont plusapprciables du point de vue faunistique: des papillons (10 fois plus nombreuxqu'auparavant) aux oiseaux frquentscomme le merle ou moins frquentscomme le pic vert, le troglodyte ouencore les fauvettes, en passant par lesbatraciens (crapauds, salamandres) etles mammifres (mulots, lapins), c'estune faune trs diversifie qui a lu do-micile dans ce jardin naturel. Les le-vers et couchers de soleil sont gratifisd'un vritable concert de chants d'oiseaux,les papillons et autres insectes virevoltentde fleur en fleur, de tas de bois troncsd'arbres morts...

    Le jardin a gagn en esthtique, de parles habitats qui le constituent (haies,pelouses, prairie, souches, tas de bois,plantes grimpantes...), de par la florequi peut dsormais s'y dvelopper etla faune qui s'en trouve attire.

    Depuis la campagne "Nos Jardins Naturels",les propritaires ont une autre visiondu jardinage et surtout de leur jardin.Fini les produits chimiques, fini les longuesluttes acharnes contre les "mauvaisesherbes", place est faite aux plantessauvages ("bonnes herbes" mdicinales,culinaires...) et la faune. Dsormais,l'cologie fait partie de leur quotidien,ils envisagent mme de crer un coincompost et de rcuprer l'eau de pluie.

    Le tronc d'arbre devait tre vacu. Finalement, sur nos conseils, il est rest sur place.Aujourd'hui, il est couvert de mousses : un habitat original qui trouve sa placeau jardin naturel !

    Nos Jardins NaturelsC H A N T I E R N A T U R E

    Vous retrouverez cette visite d'exprience ainsi que d'autres sur le site internet :

    www.chantiernature.org (rubrique Nos Jardins Naturels)9

    La souche enlierre vit la mme histoire que le tronc! Aujourd'hui elle reprsenteun habitat remarquable pour des insectes xylophages et des petits mammifres.

  • exprience choisieLe jardin des Elfes

    169, Boulevard de Reims - 59100 Roubaix - Tl. : 03 20 99 08 82

    Visit en septembre 1999, le jardin a trsvite volu. Les propritaires, trs prochesde la nature, naturalistes dans l'me, n'ontpas hsit un instant transformer leur jardin enun lieu vivant o se cotoyent plantessauvages et plantes horticoles pour le plusgrand plaisir de la faune et de nos yeux.Avec le jardin , une association est ne : Le Jardin des Elfes.

    Les quelques conseils prodigus par ChantierNature n'ont fait qu'affirmer les choix deMr et Mme Vancompernolle.

    Aujourd'hui, le jardin est visitable. Vousserez accueillis dans un cadre fort agrable. Audpart du salon de th o vous pourrezdguster limonades et ptisseries de fleurs sau-vages (celles du jardin), vous irez ladcouverte d'un jardin plein de vie. C'est unevritable initiation aux...