Zaman France N° 234 - FR

  • View
    215

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Zaman France est le premier hebdomadaire franco-turc. Fondé en septembre 2005, c'est d'abord un mensuel qui devient hebdomadaire en février 2008. Distribué auprès de 10.000 abonnés, le journal se propose un double objectif : offrir une fenêtre ouverte sur la Turquie et la communauté turque de France, et participer à une meilleure connaissance de la société française auprès de ses lecteurs d'origine turque. Chaque semaine, l'actualité parcourue par l'équipe de rédaction contribue à présenter cette double culture comme une richesse.

Text of Zaman France N° 234 - FR

  • 1316Augmentation des cadences, exigences de pro-ductivit, mauvaise conjoncture conomique... Les facteurs qui favorisent le stress au travail et mnent parfois la dpression sont nombreux. Retour sur un mal qui concerne 20 % des Euro-pens.

    Depuis une dcennie, la slection turque a perdu de sa splendeur. Aprs une nouvelle chute au classement FIFA (35e), les rouges et blancs ont con- rm la perte de leur niveau de jeu. Les deux matchs de quali cation pour la coupe du monde 2014 au Brsil seront donc cruciaux si la Turquie espre entrevoir Rio.

    SANT

    E

    SPOR

    TDpression au travail : quels symptmes, quelles solutions ?

    Le football turc veut renouer avec son pass

    12 - 18 OCTOBRE 2012 N 234WWW.ZAMANFRANCE.FR

    Lautre face du PKK : le tra c

    de drogue

    Mobilisation contre le projet de loi sur les animaux

    -Dimanche 7 octobre, une marche pro-animal a runi plus de 15.000 manifestants turcs Istanbul et 5.000 Izmir protestant contre un projet de loi sur les droits des animaux. Les manifestants ont rclam des modi cations une future lgislation quils jugent trop cruelle. -TURQUIE 09

    Dune imposture lautrerOPINION 15

    La route de la cramique, de Limoges IznikrFRANCE 03

    rLe prsident de la R-publique a dnonc les amalgames contre les musul-mans, suite au coup de let visant des islamistes travers toute la France, le week-end dernier. Franois Hollande a tenu rassurer, refusant une quelconque stigmatisation. -FRANCE 05

    Le PKK est connu pour ses activits terroristes menes en Turquie mais son rle dans le contrle du tra c de drogue dans le sud-est du pays lest moins. La saisie rcente de 15 tonnes de marijuana Diyarbakir con rme pourtant limportance pour le nancement de ses activits, de la production et de la commercialisation des substances illicites. qTURQUIE 08

    Damas veut entraner Ankara dans un chaos rgionalLes bombardements syriens le long de la frontire turque relvent, daprs plusieurs experts, dune stratgie visant provoquer une guerre rgionale dans laquelle Damas souhaite plonger la Turquie. Pour Oytun Orhan, du Centre dtudes stratgiques du Moyen-Orient, la possible intervention de la Turquie est considre comme un facteur de survie du rgime syrien. -INTERNATIONAL 11

    12 - 18 OCTOBRE 2012 N 234

    Hollande refuse lamalgame entre musulmans et islamisme radical

    Une mosque ottomane en Afrique du Sud

    -La mosque Nizamiye di e dans un style ottoman prs de Johannes-bourg, en Afrique du Sud, a t inaugure jeudi 4 octo-bre par le ministre turc de lEconomie Zafer aglayan et Jacob Zuma le prsident sud-africain. -INTERNATIONAL 12

    Ne pas abandonner le peuple syrien EMRE DEMIR r02EDITO

    Dune imposture lautrer

    13

    SANT

    E

  • LObservatoire Pharos veut lutter contre lintolrance

    Un observatoire sur le pluralisme dans le monde a t lanc mercredi

    3 octobre Paris pour participer la lutte contre lintolrance avec des valuations scienti ques par pays diffuses sur un site internet trilingue. LObservatoire Pharos du pluralisme des cultures et des religions au service de la citoyennet a mis en ligne ses conclusions concernant 12 pays et doit rendre public une quarantaine dautres valuations (sur la France et les Etats-Unis notamment) dici la n de lanne. Pour chaque pays, le site www.observatoire-pharos.com dresse un tat des lieux du pluralisme, donne les dernires actualits sur le sujet et fournit des informations gnrales en franais, arabe et anglais. Il y a toujours eu besoin dtre vigilant sur la question de lintolrance, a dclar lAFP lacadmicienne et juriste Mireille Delmas-Marty qui prside lObservatoire. Mais il y a peut-tre une urgence parti-culire cause de leffet paradoxal de la mondialisation qui favorise la fois une tendance luniformisation du monde, notamment marchand, et une crispation identitaire en retour, a-t-elle ajout. Les violences dans le monde musulman aprs la diffusion dun lm anti-islam ont, selon

    elle, illustr ce risque. On a vu quels excs peut mener un vnement limit, comme un lm mdiocre dorigine dou-teuse, mais diffus lchelle mondiale par les nouveaux moyens de communica-tion, dit-elle. Dans ce contexte, lObser-vatoire Pharos a pour objectif dvaluer si les droits des citoyens sont respects quelle que soit leur appartenance cultu-relle ou religieuse et den diffuser le rsul-

    tat. Le but nest ni de dnoncer ni de donner des leons, mais dessayer dclai-rer la situation et de montrer sa com-plexit, a ajout Mme Delmas-Marty. Lintellectuel Rgis Debray, lancien com-missaire la diversit Yazid Sabeg, limam de Bordeaux Tareq Oubrou, lvque de Troyes Marc Stenger et le rabbin Ren-Samul Sirat font partie du Conseil dad-ministration de lobservatoire.

    Pour lutter contre la monte de lintolrance dans le monde (comme lillustre cette campagne daffi chage contre lislam aux Etats-Unis), de nombreux instituts comme lObservatoire Pharos ont t crs.

    EMREDEMIR

    EDITO

    A la suite des bombardements syriens sur Akakale, Ankara a ripost et d-ploy des forces la frontire. Mais la Syrie et la Turquie vont-elles vraiment sengager dans un con it arm ? Le r-gime de Bachar al-Assad qui se trouve dj dans une situation politique assez dif cile na pas le pouvoir de mener une guerre contre la Turquie. De lautre ct, la Turquie na pour sa part aucun intrt mener une guerre qui pourrait avoir des rpercussions conomiques et politiques catastrophiques. Premi-rement, parce quil sagit dune provo-cation dlibre de Bachar al-Assad qui cherche entraner la Turquie dans une guerre rgionale, ce qui ne sest jamais vu depuis lEmpire ottoman. Une ven-tuelle guerre pourrait dtruire les effets positifs de la diplomatie turque de ces dix dernires annes dans le monde arabe. Deuximement, Assad a peut-tre pris le risque de dclencher une guerre dans le seul but de faire sortir les rebelles syriens de Turquie, essayant de ramener Ankara la table des ngocia-tions pour une transition plus favorable. Depuis la destruction dun avion turc par larme syrienne, la Turquie a russi grer la crise diplomatique en tempo-risant les ractions et en calmant le jeu. Mais chaque nouvel incident augmente la tension entre Damas et Ankara. Si la Syrie dcide daller plus loin dans ses agressions, la Turquie, qui subit une norme pression de la part de lopinion publique, risque de durcir ses actions mi-litaires. Les rgimes dictatoriaux comme celui de la Syrie ont prouv maintes reprises quils pouvaient instrumentali-ser les guerres pour leur propre survie. Mme si la Turquie ne veut pas la guerre, les provocations syriennes pourraient la dclencher. Jusqu prsent, la Turquie a su faire les bons choix deux reprises : en prenant le parti du peuple syrien dans ses revendications pour mettre n la tyrannie du rgime Assad et en ouvrant ses frontires laf ux de rfugis fuyant les atrocits de larme syrienne. Malgr ces provocations, la Turquie doit donc rester cohrente et maintenir sa poli-tique de soutien envers le peuple syrien.e.demir@zamanfrance.fr

    Les indicateurs conomiques de la Turquie sont au beau xe. Alors que les pays de lUnion europenne (UE) senfoncent dans la crise, la Turquie simpose de plus en plus sur leurs marchs. Elle est devenue, par exemple, au cours de la priode allant de janvier aot, le cinquime pays exportateur dautomobiles vers lUE. Face cette avance, les industries automo-biles du Portugal, de la Grce et de lItalie,

    entre autres, se sont eff ondres (- 42,8 %, -42,5 %, - 21,4 % respectivement). Au to-tal, les exportations globales de la Turquie ont fait un bond de 7,4 % le mois dernier, par rapport septembre 2011, sest enor-gueilli Mehmet Bykeksi, le prsident de lAssemble des exportateurs turcs le 1er octobre, alors quil tait en compagnie du ministre de lEconomie Zafer Caglayan loccasion dune runion Diyarbakir.

    Selon lInstitut des statistiques turcs (TurkStat), cette in ation record est due aux dernires augmentations du prix du carburant, de la nourriture et des boissons alcoolises. Le prix sest accru de 1,03 % pour le mois prc-dent. Lalcool et le tabac ont connu la plus forte hausse lors de ces 12 derniers mois avec 18,88 %, suivi par les habitations 12,05 %, les htels et

    les restaurants 9,74 %. Si lon regarde mois par mois lindice des prix la consommation (IPC) , la plus forte augmentation des prix aux produc-teurs est le secteur du ptrole brut et du gaz naturel avec 7,44 %. Le produit alimentaire qui a connu la plus forte hausse est laubergine avec 33,49 %, suivi par les ufs avec 29,34 % pour le mois de septembre.

    La Turquie, 5e exportateur de voitures vers lUE Linflation en Turquie atteint les 9,9 %

    ...ET UNE MAUVAISEUNE BONNE...

    NOUVELLE

    Vingt-deux enfants, pupilles de la nation turque (ici dans la reconstitution dune ville miniature), ont visit lun des plus grands vnements botaniques mondiaux, lexposition Floriade aux Pays-Bas (deux millions de visiteurs), dans la ville de Venlo. Le mme vnement se tiendra en Turquie en 2016.

    FRANCE02 12 - 18 OCTOBRE 2012 ZAMAN FRANCE

    Ne pas abandonner le peuple syrien

  • AZIZ OGUZ PARISLe 17 septembre 2012, la cit turque dIznik, prs dIstanbul, a accueilli lassemble gn-

    rale annuelle de lUrban network for innovation in ceramics (Unic), un rseau europen de villes impli-ques dans la cramique. Ce savoir-faire consiste fabriquer des objets partir de largile. Cr en 2008 par la ville de Limoges, lUnic regroupe avant tout des villes de lUnion europenne comme Sville en Espagne ou Delft aux Pays-Bas. Mais que vient faire alors une ville turque dans ce projet europen ? Jai jou un rle dterminant dans lintgration dIznik dans notre rseau, raconte Gulsen Yildirim. Dori-gine turque, cette professeure de droit est conseillre municipale Limoges depuis quatre ans. Cest elle qui a pens intgrer la ville dIznik dans la route internationale de la cramique constitue par lUnic, que des