Cancer larynx

  • View
    152

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Cancer larynx

  • Tumeurs du larynxet de lhypopharynx

    Prsent par :Hassane Adamou Nasser

  • Rappel Anatomique

    Larynx

    Hypopharynx

  • A. Le cancer du larynx1. introduction

    35% des cancers de la tte et cou

    Prdominance masculine

    7,5% des causes de mortalit due au cancer chez lhomme entre 40-59ans

    Survient dans 95% de cas chez lhomme entre 45-70ans

  • Facteurs de risquele tabac et lalcool ,lassociation tabac-alcool pesticides radiations inflammation chronique HPVTB leucoplasie papillome rythroplasie

  • 2. Histopathologie le C.E est le type le plus frquent(>90%),il est + ou - diffrenci

    Cependant, il existe dautres formes comme : carcinome verruqueux adnocarcinome carcinome neuroendocrinien carcinome a cellules fusiforme mtastases etc

  • Classification topographique

  • Zone supraglottiqueDe louverture du larynx jusquau plancher du ventricule

    Elle represente 30 a 40% des cancers du larynx

    20-75% risque global de metastase regionale

  • Zone glottiqueDu plancher du ventricule a 1cm en dessous du bord libre de la corde vocale

    Implique dans 50-75% des cancers du larynx

    Bon pronostic

  • Zone sous-glottique Bord inf de letage glottique a la limite inf du cartilage cricoide

    Cancer primaire rare

    Silencieuse

    Mauvais pronostic

  • 3.Prsentation clinique

    Hmoptysie

    Adnopathie cervicale( frquente )

    toux irritative

    stridor

    perte de poids

    odeur ftide3.1. Symptmes

    Les 4 D Dysphagie Dysphonie Dyspne Douleur odynophagie otalgie reflexe

  • 3.2. Examen cliniqueExamen physique Examen complte de la tte et du cou La palpation des nuds; restreint crpitement du larynx. La qualit de la voix voix voile= paralysie des cordes vocalesvoix touffe = lsion supraglottique Laryngoscopie miroir laryng fibre optique examen (manque perception de la profondeur) Remarque: contour, couleur, la vibration, la mobilit pinire, des lsions. vido laryngoscopie stroboscopique Faits saillants irrgularits subtiles: vibrations, la priodicit, la fermeture de cordon

  • 4. Examens complementaires lendoscopie des VADS la tomodensitometrie IRM biopsie radiographie du thorax echographie abdominale levaluation de letat buccodentaire doit etre systematique

  • 5. Diagnostic Les prcdents examens permettront a : typer la tumeur hislogiquement et topographiquement avec prcision

    identifier les extensions rgionales

    valuer letat gnral du patient

    La tumeur est ensuite classe selon la classification de UICC en trois paramtres : TNM

  • Rgles dor:- Tout enrouement chez un homme ,de plus de 40 ans > 3 semaines

    - Toute dysphagie ,unilatrale chez un homme alcoolotabagique > 3 semaines

    - Toute adnopathie cervicale chez un homme alcoolotabagique > 3 semaines

    ncessitent un examen ORL avec laryngoscopieavant tout acte chirurgical

  • 6. Extension locale

    lymphatique: couramment

    vasculaire : plus frquente dans les tumeurs peu diffrencies

    prineurale: pas commune dans les C.E

  • 7. TraitementIl dpend de plusieurs paramtres dont :

    le sige

    lextention de la lsion

    la nature histologique

    l'ge du patient

    facteurs socio-culturels ou professionnels

  • Chirurgie Ablation partielle, subtotale ou totale Connaissance parfaite du niveau volutif(T3 ou T4)

    Radiothrapie Destruction tumorale par ionisation Prservation des structures anatomiquesen post-opratoire ou associe a une chimiothrapie(T1 ou T2)

    Chimiothrapie Destruction par agents chimiques Non curatif en ORL no-adjuvante, concomitante de la radiothrapie , thrapies cibles

  • 8. Evolution et surveillance8.1 Les facteurs pronostics

    Pronostic relativement bon : 50% de survie a 5ans en moyenne

    Le taux de survie dpend de: la localisation, la prsence dadenopathies, le volume de la tumeur

  • 8.2. la surveillanceElle est indispensable quelquen soit le type de traitement pendant au moins 5ans a cause des recidives

    20% de cancers secondaires des VADS sont ainsi colliges,ce qui justifie une surveillance a vie

  • B. Les tumeurs benignes du larynxLa classification de ces tumeurs peut tre propose a partir de leur origine histologique ou de leur topographie(plan choisi)

  • 1. Classification histologique

  • 2.a les tumeurs de letage sus-glottique les tumeurs nerveuses(comme exemple)Le schawnomme solitaire:80% des cas de ce typeOvoide,bien encapsule

    Les paragangliomes:Peuvent tre sur tout le trajet des branches du nerf larynge,Elle est rare

  • 2.b les tumeurs de letage glottiqueLe papillome

    La plus frquente au niveau glottiqueElle correspond a une noformation exophtique caractrise par une hyperplasie conjonctivo-epithelialeDeux formes sont dcrites: juvnile et adulteLes diffrences entre les jeunes et les adultes du papillome

    JuvnileAdulteNombremultiplesolitaireRcurrenceFrquentPeu frquentLa transformation malignerarecommune

  • 3.c Les tumeurs de letage sous-glottique les chondromes

    Tumeurs cartilagineuses(au niveau du cricoide)

    Elles atteignent lhomme dans 2/3 des cas apres 60ans

    La palpation de la rgion cervicale permet de sentir une deformation du cricode, trs dure, mobile a la dglutition