Newsletter N°13

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Newsletter N°13 de Toulouse Avenir Novembre - Décembre 2011

Text of Newsletter N°13

  • Chers Amis, Notre association poursuit sa monte en puissance. Dsormais,

    une fois par trimestre, Toulouse Avenir organisera une

    confrence - dbat publique sur un thme municipal. Ces

    runions, autour dinvits et dexperts extrieurs, permettront de mettre en valeur les travaux danalyse et de rflexion de nos commissions thmatiques. Elles ont galement vocation

    prparer le futur Projet de lactuelle Opposition municipale pour la prochaine chance de 2014.

    Le 4 octobre dernier, loccasion de la premire de ces confrences sur le thme de lcologie et du dveloppement durable, autour de Martine Susset, nous recevions en qualit

    de grands tmoins lastronaute Philippe Perrin et Elisabeth Toutut, directrice dhpital. Pour la deuxime, le mercredi 14

    dcembre prochain, nous accueillerons Bernard Belloc,

    Conseiller du Prsident de la Rpublique lenseignement suprieur et la recherche. Vous trouverez une invitation en

    dernire page de cette Lettre. Nous vous y attendons

    nombreux !

    Pendant que nous prparons lavenir, limmobilisme est toujours de mise Toulouse. Cependant, soucieuse de se

    montrer au travail, la municipalit a rcemment annonc

    grand renfort de communication ce quavaient conclu larchitecte Juan Busquets et ses quipes, mandats par la Ville pour penser lvolution de notre centre-ville. Son ramnagement complet y est voqu au travers dune multiplication dannonces, appuyes par la publication de quelques vues dartistes toujours allchantes. Mais, aprs ces longs mois de travail et de rflexion, aprs tant

    dattente, je suis surpris de ne voir annonc au fond que ce que nous proposions ds la campagne de 2008 : le

    ramnagement des berges de la Garonne !

    Ainsi pourrait-on presque rsumer le travail de la

    municipalit actuelle par la formule suivante : ce que nous

    appelions en 2008 rendre la Garonne aux Toulousains ,

    sappelle dsormais aujourdhui Toulouse ne tournera plus le dos la Garonne . Une grande innovation smantique qui ne permet toutefois pas dchapper la question : quand cela se fera-t-il ?

    Malgr la trs large communication faite autour de ce travail,

    la municipalit de donne aucune rponse cette question!

    Peut-tre est-ce la seconde question qui se pose, celle du

    financement, qui explique ce silence... Car, si depuis 3 ans

    limmobilisme dans la ralisation de nombreux projets domine au Capitole, on y a laiss filer les dpenses de fonctionnement.

    Dans les annes 90, Dominique

    Baudis avait fait le choix du

    dsendettement complet de la ville, voie

    que javais opinitrement poursuivie.

    Lactualit nationale et internationale, avec la crise de la dette souveraine (qui inclut la dette des collectivits locales) nous

    rappelle combien nous avions fait des choix judicieux. Ainsi,

    sans intrt demprunt rembourser chaque anne, Toulouse tait devenue lagglomration qui investissait le plus par habitant en 2008. Aujourdhui linvestissement annuel est en chute libre : la Ville, il a diminu de 35% de 2009 2010 !

    Lautofinancement quant lui diminu de 20% sur la mme priode, laissant place lendettement de la Communaut urbaine ! 550 millions demprunt sont annoncs pour la priode 2010-2014 au Grand Toulouse ! Le saviez-vous ?

    Lvocation de ces deux sujets, limmobilisme et la mauvaise gestion, comme beaucoup dautres dont jai eu loccasion de parler ici mme, en Conseil municipal ou quotidiennement sur

    mon blog, minvitent accentuer mon travail et mon engagement pour notre ville.

    Alors que la situation de notre ville se dgrade, la voix de

    Toulouse est aujourdhui bien timide dans le Grand Sud, Paris et lAssemble Nationale : je veux lui donner une nouvelle force !

    Cest pourquoi jai dcid dtre candidat aux prochaines lections lgislatives de Juin 2012 dans la 3me

    circonscription de Toulouse. De longue date, je suis attach

    ce territoire : avec ma famille, jy vis depuis 20 ans et, deux reprises, jy ai t lu Conseiller gnral. Dput, je favoriserai les projets des quartiers toulousains

    (St Etienne, Carmes, St Michel, Busca, Pont des Demoiselles,

    La Terrasse, Montaudran, Cit de lHers, Cte Pave) et des communes de lagglomration (Balma et communes autour) ou rurales (canton de Verfeil) qui forment cette nouvelle

    circonscription.

    En attendant de vous retrouver en janvier-fvrier dans vos

    quartiers autour de la traditionnelle Galette des Rois, quil me soit permis de revenir au moment prsent, celui de cette fin

    danne et de Nol qui approchent : je vous souhaite dexcellentes ftes vous tous et vos proches.

    Jean-Luc Moudenc

    Prsident de Toulouse Avenir

  • Cocasse. La scne se droule lors de linauguration de la 67me dition de la foire de la Colombette. A lissue du traditionnel cortge, lus, commerants et riverains se retrouvent place Saint-Aubin devant la stle du monument aux morts. Place aux discours. Et cest sur un parvis jonch de djections canines, quIsa-belle Hardy, maire-adjoint du quartier prend la parole pour vanter la russite du dfi propret Dj amuss par la situation, les personnalits prsentes nauront finalement pu se retenir de rire, quand celle-ci a voqu linterdiction de consommer dsormais de

    lcosystme urbain ! Mais, depuis, de leau a coul sous les ponts Toulouse... La prsidence de Tisso a t brutalement reprise par Pierre Cohen, et plus rcemment, le plan de dpla-cements urbains (PDU) sest labor dans un climat de dfiance leur gard. Dsormais relgus la promotion de gadgets colos tels que les trottoirs gnrant de llectricit pour clairer un lampadaire ou lessai de nouveaux solvants bio pour dcoller les chewing-gums des trottoirs, on naura pas entendu une seule voix verte smouvoir officiellement du

    carnage cologique provoqu par les travaux du square du Gnral de Gaulle derrire le Capitole. A cette occasion, ce sont des dizaines darbres anciens, souvent des essen-ces rares, qui ont t dcapi-ts ! La dfense de la biodiversit semble avoir un prix Toulouse : celui des indemni-ts de mandat...

    lalcool sur la voie publique dans lhyper centre. La raison ? En arrire plan : un groupe de gens, bouteilles de bire la main, visiblement alcooliss, se mettent crier et renverser une poubelle ! Une jolie preuve defficacit pour laction municipale...

    Mais o sont les Verts ? On se souvient du dbut de mandat municipal en fanfare pour les Verts, prenant la tte de Tisso, qui avaient voix au chapitre sur beaucoup de sujets, et qui avaient mme obtenu que lon ne faucha plus lherbe des ronds points pour prserver lquilibre de

    A Toulouse, cest la libert crative quon brise ! Cela sappelle une reprise en main politique, une opration de contrle, ou en d'autres termes du verrouillage politique. A coup de nominations de personnalits culturelles politiquement proches du

    pouvoir municipal en place qui viennent souvent dautres rgions, cest une entreprise politique subtile mais systmatique, hypocrite car non avoue, qui ne suscite pourtant pas les cortges dindignations que les tenants dune certaine pense savent pourtant si bien organiser quand de telles dcisions manent

    dun pouvoir dun autre bord

    C'est ainsi la dcision autoritaire d'anticiper le dpart la retraite du directeur fondateur du Muse dart contemporain des Abattoirs, Alain Mousseigne, et la mise lcart simultane de son directeur artistique, Pascal Pique. Cette annonce participe dun mouvement engag par la municipalit envers des institutions culturelles. Elle vient s'ajouter la liste relative cette puration qui na cess de sallonger

    depuis trois ans. Retour sur quelques unes de ces oprations.

    En 2009, tentative de vassalisation de Rio Loco. L, la protestation des milieux culturels fit reculer les maitres du Capitole. Plus tard, le dpart en retraite de la directrice fondatrice devait rsoudre la

    question par une nomination extrieure

    Ce fut ensuite, pisode spectaculaire, la dmission de Didier Carette qui on avait fait comprendre quil ne serait pas renouvel la tte du prestigieux Thtre Sorano. Depuis, une rgie, oprant une gestion municipale directe pilote un ensemble improbable runissant le Sorano orphelin et le Thtre

    Jules Julien dont le directeur est dcd, dans lattente dun incertain projet culturel, le tout sous la

    houlette dune nouvelle venue-nomm

    Au grand Thtre du Capitole, le corps de ballet sest pass des services pourtant remarquables jusque

    l rendus par Nanette Gluchak, toujours au profit dune nouvelle nomination.

    Quant beaucoup de scnes prives, la diminution de la subvention municipale fragilise les thtres toulousains pourtant si

    apprcis dun public qui a depuis des lustres assur leur succs.

    Directeur du musum, Jean-Francois Lapeyre a t vaincu par une implacable maladie, aprs avoir tu ce quil vivait depuis le

    changement municipal et dont parle Alain Mousseigne dans la presse : la fin de carrireternie et gche

    A quoi a donc servi cette parodie que furent les Assises de la Culture ?

    Aujourdhui, le monde culturel toulousain dchante. La qualit culturelle recule au profit du copinage politique et du saupoudrage calcul des subventions aux associations. Le projet culturel de la ville sestompe pour cder le pas la volont dun systme

    politique qui veut tout cadenasser.

    Et nous, plus que jamais, nous dfendons les valeurs de libert et de responsabilit, libert de cration, responsabilit dans la

    gestion des lieux, autonomie de la culture vis--vis du pouvoir politique local, respect indfectible de la diversit et des diffrences

    politiques.

  • Tel tait le thme que stait choisi Toulouse Avenir

    pour sa premire confrence

    -dbat bimensuelle, le 4

    oct