Nouvelles N° 2061

  • View
    218

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Nouvelles N° 2061 du 28 août

Text of Nouvelles N° 2061

  • Jeudi 28 aot 2014 - N 2061 - Hebdomadaire - 15, rue Furtado - 33800 BORDEAUX Prix : 0,80 euro

  • 2 Les Nouvelles 28 aot 2014

    INITIATIVES ET FTES DE LT DU PCF

    Voil plus de 50 ans que cela dure, autour dun vide grenier largement couru et ouvert ds 6 heures du matin, associant des dbats politiques, de la musique, de la gastronomie, des stands partisans et beau-coup dengagement.

    Le 15 aot dernier, il y avait toujours autant de monde qui se pressait sur le terrain de la sec-tion des Rives de Dordogne, en bordure de voie ferre ! Comme toutes les ftes du Parti, le travail militant est essentiel, ne serait-ce que pour assumer la restauration et les centaines de repas servis ! La JC y tait prsente pour le coup de main.

    La fte de Lamothe est aussi, voire surtout, un rendez-vous politique, une sorte de pr-ren-tre pour les secrtaires fdraux de Gironde et/ou de Dordogne. Cette anne, Sbastien Laborde a brivement voqu la politique gnrale actuelle sans omettre la dramatique situation interna-tionale aprs plus dun mois de bombardement intense sur les civils palestiniens.

    Quant aux dbats, Maryse Mon-tangon, membre girondine du CN, a anim une rencontre sur la sant, les besoins des popu-lations rurales en cette priode de concentration des moyens et daustrit budgtaire en la matire ! O les difficults en matire daccs aux soins deviennent une problmatique majeure, par manque de profes-sionnels de sant, entendre un mdecin gnraliste de Pineuilh, venu dbattre et faisant valoir

    quil avait prs de 1200 patients et peu de collgues prts par-tager la tche ! Pour autant, une fois install, cest le modle de la mdecine librale qui est dfendu, avec le souci de mutua-liser les moyens si possible dans le cadre dune maison de sant (un grand cabinet de mdecine) mais certainement pas auprs dun centre de sant, o le tiers payant et le salariat remplacent les honoraires et le statut libral du praticien.

    La secrtaire de section Des Rives de Dordogne, Lolita Are-nas, a prsent le second dbat, auquel taient invits des maires du canton, sur la rforme terri-toriale. Exemple type du renie-ment de Franois Hollande lencontre de toutes ses pro-messes de campagne, Lolita rap-pelant que la rforme du rle des dpartements, des communes au profit des (13 nouvelles) (euro)rgions et de (trop) vastes com-munauts de communes tait un hold up institutionnel inacceptable. Surtout quand les gens ont besoin de proximit et de dmocratie en cette priode de crise conomique et socital dont sait habilement profiter le FN !

    Pour bien com-prendre les enjeux de cette problmatique quelques semaines des snatoriales o la droite pourrait rafler la mise et re-prendre la, des lus communistes, Jean-Paul Petit, Sbas-tien Laborde mais

    aussi llu MRC de Libourne, Patrick Nivet ont dbattu de ce sujet complexe voire paradoxal, puisque la dcentralisation il y a 30 ans avec les Lois Defferre re-prsentaient une avance quand la dcentralisation aujourdhui est avant tout un dsengagement de lEtat envers les collectivits territoriales pries de sorganiser, quitte se faire concurrence et sasseoir un peu plus sur la qualit des services publics et sur lgalit dont doivent bnficier tous les citoyens !

    Jaurs, figure majeure de la R-publique, de la Gauche sociale na pas t oubli dans les discours, sur les panneaux que lARAC prsentait loccasion des 100 ans de son assassinat et de la 1re guerre mondiale, et surtout pas sur le stand Espace Marx&Les Nouvelles&lHumanit o il tenait videmment une place de choix cette anne.

    On ne le rptera jamais assez, Lamothe est une vraie fte, politique, en plein t et cest l un vrai dfi que relvent les camarades des Rives de Dor-dogne depuis un demi-sicle !

    Emmanuel Fargeaud

    Lamothe-MontravelUne vraie fte populaire !

    PCF Bordeaux

    Hommage Jean Jaurs le 31 juillet, place Jean Jaurs, Bordeaux.

  • Les Nouvelles 28 aot 2014 3

    EditorialACTUALITS

    Sortir de limpasse

    Les mauvais chiffres de lconomie connus durant lt dmontrent avec force limpasse dans laquelle le gouvernement Valls conduit notre pays. Crois-sance nulle, chmage toujours en hausse. Cet t les franais sont moins partis en vacances pour la deuxime anne conscutive, et ce nest pas uniquement la faute de la mto.

    Comble du cynisme, les dividendes des action-naires ont augment de 30% depuis le dbut de lanne. 41 milliards deuros dexonrations de cotisations partis en fume. La nause.

    Ce gouvernement - quelle que soit sa composition - et cette ligne politique nont plus de majorit popu-laire depuis longtemps. Jusqu quand auront-ils une majorit parlementaire ? On peut se poser la question tant, au sein mme du PS, les dsaccords sont nombreux et vifs. Que des ministres sortent de leur rserve pour demander une inflexion forte de la politique conomique en faveur du pouvoir dachat et de linvestissement public, tmoigne de profondes divergences au PS. La forme choisie sera vite oublie et cela vaut mieux pour les pro-tagonistes.

    Il reste quen plus dtre impopulaire et injuste, cette politique est inefficace : la pression sur le pouvoir dachat et les salaires dune part et la chape de plomb sur les finances des collectivits et linves-tissement public dautre part, empchent la sortie de crise. Le premier ministre reprenait la semaine dernire comme un robot les mots de Miss Thatcher il ny a pas dalternative , il en reprend dsormais la mthode, autoritaire.

    Alors il y a urgence pour notre peuple qu gauche des voix slvent et se rassemblent. Cest bien lmergence dune majorit alternative gauche qui est pose tous les progressistes. Cette question des contenus et des contours du rassemblement est centrale pour les communistes et rappele ds lundi par Pierre Laurent : Jappelle dans tout le pays la convergence et la mobilisation contre les mauvais coups qui sannoncent, et la construction dun projet politique de gauche .

    Dans 15 jours, la fte de lHumanit sera le lieu de rencontre et de dbat de toutes celles et ceux qui gauche ne renoncent pas lide de progrs, sans exclusive.

    Il existe encore des hommes et des femmes debout face la financiarisation de lconomie, qui affrontent les logiques patronales, des hommes et des femmes attachs aux intrts du monde du travail et de la cration, au progrs de socit, la justice sociale. La fte de lHuma est faite pour eux.

    Cet vnement dmontrera aussi quil existe encore des pacifistes attachs la grande paix humaine que Jaurs appelait de ses vux.

    Oui, il existe encore, profondment enracine dans notre peuple, lide quun autre monde, une autre socit, une autre vie est possible. chacun, homme et femme de gauche, syndicaliste, militant, de satteler dsormais la construction dune alternative politique. Sans cela, la gauche, le pays tout entier courent la catastrophe.

    Sbastien LabordeSecrtaire du PCF 33

    Membre du Conseil national

    Sans surprise, la croissance franaise est reste en rade. Le gouvernement rvise ses prvi-sions et demande Bruxelles lautorisation pour laisser filer les dficits publics.

    Comme au premier trimestre, la croissance franaise est reste coince sur le zro, a annonc lInsee en publiant les chiffres du deuxime trimestre.

    Dans une tribune publi dans Le Monde, le ministre des Finances se rsignait en admet-tant que la France natteindra que 0,5% de croissance cette anne, contre un objectif initial de 1%, et nenvisageait pas pour 2015 un chiffre trs suprieur 1%. Sappuyant sur la croissance allemande qui a recula de 0,2% au deuxime trimestre, Michel Sapin a renvoy les responsabilits vers le sige de la BCE et de la Commission europenne.

    LEurope doit agir fermement, clairement, en adaptant profon-dment ses dcisions la situation particulire et exceptionnelle que connat notre continent.

    La France psera en ce sens, a-t-il crit en demandant galement dadapter le rythme de la rduc-

    tion des dficits publics la situa-tion conomique actuelle. Car le gouvernement nest pas en mesure de tenir ses objectifs de rduction des dficits.

    Si le ministre promettait quil ne tenterait pas de combler les nou-velles brches dans ses finances par des augmentations dimpts, il na toutefois pas remis en cause les 50 milliards deuros de coupes dans les dpenses publiques, ni le pacte de responsabilit.

    Or, explique Eric Aubin, secr-taire confdral de la CGT, il ny a aucune surprise. Nous avons alert sur les consquences que produirait la politique daustrit. Entre 2010 et 2013, le pouvoir dachat a recul de 3,3% et tout le monde saccorde dire que la consommation est le principale moteur de la croissance. Les solutions proposes par le gouver-nement pour y remdier, comme la baisse des cotisations sociales pour les salaris, ne sont que des usines gaz .

    Pour le responsable syndical, seule une augmentation des sa-laires, des minima sociaux et des pensions peut permettre dviter la catastrophe. Dautant que le gouvernement a la capacit dagir, en revalorisant le Smic ou encore en dclenchant des ngociations salariales dans les branches .

    Pour le PCF, puisque cette politique est en chec, alors quelle sme dsolation et souf-france, il faut donc en changer avec des rformes loppos de ce que fait aujourdhui le gou-vernement. Ainsi il sera pos-sible de redresser notre pays et lEurope. Cest une urgence !

    RentreLaustrit nuit gravement la croissance

    PalestineToujours mobiliss pour stopper le massacre !

    ADECR (Association Des lus Com-munistes et Rpublicains), AC ! Gi-ronde, Appel des Cent pour la Paix, ARAC, Association Repre, ATTAC, Coordination BDS 33, EELV Aqui-taine, Ensemble, Femmes Egalit, FSU, Gauche Unitaire, JEBA (Jeunes cologistes), Mouvement Burkinab pour les droits de lHomme et des Peuples, LDH, NPA, MJCF, MPEP, MRAP, Palestine 33 (AFPS), PCF, PCOF, PG, Solidaires-SUD, UD CGT, UJFP (Union Juive Franaise pour la Paix), UNEF.

    Les 27 organi